Éducation

Les infrastructures scolaires manquent pour les déplacés de Keiga

La seule salle de classe de l'école de Keiga, province du Lac

Dans le département de Fouli, chef-lieu de la province du Lac, les déplacés rencontrent d’énormes difficultés notamment dans le camp des déplacés de Keiga, ils sont en manque d’infrastructures scolaires. Dans ce camp situé à quelques kilometres de Liwa, les enfants de différents niveaux se trouvent dans une salle de classe avec un seul enseignant. Boubidang Felix Foulna, directeur de l’école de Keiga, confirme que ces enfants sont tous dans une même salle de classe et il est très difficile de leur donner des cours au même moment. Il nous dévoile en même temps la stratégie mise en place pour palier à ce problème. Il est au micro de Oumar Mht Yana.

Les parents, eux aussi, déplorent les difficultés auxquelles sont confrontés les enfants et leur enseignant. Ils disent avoir la volonté d’inscrire leurs enfants à l’école mais ils déplorent le manque de moyens pour maintenir l’enseignant. Ils lancent un appel au gouvernement et aux ONG pour voler au secours de l’enseignant et des enfants pour étudier dans de bonnes conditions.

A lire aussi:

%d blogueurs aiment cette page :