Uncategorized

N’Djamena/ Crash d’un jaguar au décollage

une colonne de militaires se dirige vers le lieu de l’accident
La colonne de fumée après le crash

Le vrombissement d’un avion de chasse déchire le silence matinal aux alentours de l’aéroport de N’Djamena, la capitale tchadienne. Puis, une explosion et une importante fumée noire s’élève dans l’air. Elle semble montée de l’aéroport militaire. Les gens accourent a pied, en moto pour vois, savoir ce qui se passe. Et très vite, la nouvelle circule. Il est 8H00 à N’Djamena, la capitale du Tchad.

Selon les témoignages recueillis, un avion jaguar de l’armée française a décollé de l’aéroport militaire de Ndjamena. Le deuxième, a peine décollé a pris feu. Les témoins disent avoir vu deux parachutes sortir de l’avion avant sa chute. Les deux occupants de l’avion sortis par parachutes ont recueillis par une ambulance vers la base militaire française, siège de Barkan.

Pour la petite histoire, deux ou trois avions de l’armee francaise decolle quotidiennement, le matin et l’apres midi de l’aeroport militaire de N’Djamena. C’est, sans doute, au cours de ce vol de routine qu’est survenu cet accident.