Nouvelles locales

Tchad : Les États-Unis sont pour une organisation rapide des élections

C’est à travers un communiqué de presse rendu public ce 21 mai que les États-Unis ont déclaré qu’ils appuient les recommandations du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine en ce qui concerne le Tchad. « Nous nous joignons à l’Union africaine et à nos partenaires internationaux pour appeler à une passation de pouvoir pacifique, rapide et dirigée par des civils qui fera la transition vers un gouvernement démocratiquement élu d’ici octobre 2022. »

Selon le communiqué de presse, la transition politique tchadienne devrait notamment prévoir une nouvelle constitution nationale, un plan concret et un calendrier en vue des élections, souligne le communiqué. Les Etats Unis de poursuivre qu’un soutien à des institutions solides, telles qu’une Assemblée nationale représentative, un système judiciaire indépendant et une Commission électorale nationale indépendante doivent figurer dans les priorités. Il faudra aussi mettre en place un gouvernement représentatif et élu démocratiquement.

Les États-Unis mentionnent encore qu’ils se tiendront comme depuis toujours auprès des Tchadiens afin de plaider en faveur d’un gouvernement représentatif démocratique. Ils continueront aussi à soutenir soutenir le peuple du Tchad, l’Union africaine et les partenaires internationaux en appelant à une transition rapide vers un gouvernement civil élu, dit le communiqué.

Sommet extraordinaire des chefs d’État des pays de la Commission du bassin du Lac Tchad

Pendant ce temps, le président de la commission de l’Union Africaine, Moussa Faki, a aussi nommé son représentant spécial au Tchad. Une décision qui respecte les 20 recommandations faites par le Conseil de Paix et de Sécurité dans son rapport. Basile Ikouébé, un Congolais de Brazzaville âgé de 75 ans, a été choisi et son rôle sera d’accompagner la transition. Avant le Tchad, il était représentant spécial du président de la commission de l’Union Africaine auprès du Burundi.

La situation du Tchad sera aussi au centre d’un sommet extraordinaire des chefs d’État des pays de la Commission du bassin du Lac Tchad ce mardi 25 mai à Abuja, au Nigeria. Les chefs d’état parleront de la situation sécuritaire au Tchad et dans les pays de la CBLT. Le général Mahamat Idriss Deby président du CMT, y participera. Le président centrafricain Austin Archange Touadera sera aussi présent.

 

%d blogueurs aiment cette page :