sécurité

2 mille policiers nigérians déployés dans 3 Etats du nord-est du Nigéria  pour contrecarrer les attaques terroristes.

 

Le gouvernement de l’Etat du Nigeria a déployé cette semaine plus de 2 mille  policiers et Snipers appuyés par des chiens renifleurs dans trois  Etats du nord-est du Nigeria.

Selon Lawan Mallah, un leader communautaire interrogé par radio Ndarason Internationale, ce déploiement intervient après plusieurs concertations menées dans le pays. Au nom des habitants des trois Etats du Nord-Est du Nigeria, Lawan Mallah  dit, saluer cette initiative et demande  par ailleurs, au gouvernement fédéral du pays, de redoubler d’ardeur et de détermination dans la lutte contre les bandes terroristes qui sèment la terreur et la désolation dans le Nord-Est du Nigeria.

«  Ces forces de l’ordre vont contrecarrer les attaques des éléments de Boko Haram qui écument les Etats du Nord-Est » explique le leader communautaire. Lawan Mallah de poursuivre qu’avec l’amélioration de la situation sécuritaire, les soldats nigérians et autres bataillons en poste dans le Nord-Est du Nigeria, pourraient  progressivement se retirer et seder le terrain aux policiers. Il indique également que les policiers auront pour mission de veiller à la sécurité des biens et des personnes pour le retour de la paix et la quiétude dans ces Etats respectifs.

L’insurrection de Boko Haram pour l’instauration d’un Etat islamique dans le nord du Nigéria en 2009, a été marquée par une série d’attaques contre des objectifs civils et gouvernementaux au Nigéria. Ce sont près de 20 mille personnes qui ont perdu la vie dans les attaques. C’est dans ce contexte de crise sécuritaire que les chefs d’Etats et de gouvernements de quatre pays de la CBLT, communauté du bassin du lac Tchad, se sont réunis le 29 novembre dernier à N’Djamena où, ils ont décidé de changer d’approche dans la lutte contre Boko Haram.