sécurité

5 membres de la force civiles blessés dans deux attentats suicides perpétrés hier par des présumés Boko

 

Cinq membres de la force civile ont été  blessés samedi dans deux attentats suicides perpétrés aux environs de 20 heures, par des présumés Boko Haram  à Mufia Garage. C’est près des Maidougouri, chef-lieu  de l’Etat de Bornou. Selon les sources locales, un homme et une femme se sont fait explosés au milieu d’un groupe de de force de défense en patrouille. Toujours selon ces sources, quelques temps après le déclenchement du premier détonateur, la zone a été encerclée par l’équipe anti-explosif pour désamorcer l’autre gilet non explosée.

Pour rappel, Agence de gestion des situations d’urgence de l’Etat de Borno et la Croix-Rouge ont évacué les victimes de l’attaque vers l’hôpital de 7e Division des soins médicaux.