Humanitaire

Sahel : Plus de 18 millions de personnes risquent de souffrir de la faim au cours des trois prochains mois 

Au Sahel, environ 18 millions de personnes seront confrontées à une insécurité alimentaire sévère au cours des trois prochains mois, a averti le week-end dernier le responsable des affaires humanitaires de l’ONU, Martin Griffiths. Des familles entières sont au bord de la famine au Sahel en Afrique, a déclaré Martin Griffiths.

Le chef des secours d’urgence de l’ONU a averti que les populations seront affectées par cette crise au Burkina Faso, au Tchad, au Mali et au Niger, si rien n’est fait. Selon lui, la combinaison de la violence, de l’insécurité, de la pauvreté profonde pousse des millions de personnes à la limite de la survie. Aussi, la récente flambée des prix alimentaires due au conflit entre la Russie et l’Ukraine menace de transformer une crise de sécurité alimentaire en une catastrophe humanitaire.

Aussi, 7,7 millions d’enfants de moins de 5 ans vont souffrir de la malnutrition, dont plus de 1,8 million de malnutrition sévère. Si les opérations d’aide ne sont pas intensifiées, ce nombre pourrait atteindre 2,4 millions d’ici la fin de l’année, a mis en garde l’OCHA.

Martin Griffiths a conclu qu’au début de l’année, la communauté humanitaire a lancé six appels humanitaires au Sahel pour un total de plus de 3 milliards de dollars afin de fournir une aide dans toute la région pour l’année 2022. Cependant, à la moitié de l’année, les appels ne sont financés qu’à moins de 12%.

About the author

Abdou Youssouf Wollimi

Journaliste en langue boudouma, producteurs d’émission "Place aux femmes", animateur d’émission interactive et présentateurs des journaux, Abdou Youssouf Wollimi est à la Radio Ndarason depuis début février 2020. Il était producteur de l’émission "Stop Corona" au début de la pandémie de coronavirus. Il est passionné de lutte traditionnelle, de la danse Folklorique et de tout ce qui est culture.

%d blogueurs aiment cette page :