Revue de presse

Revue de presse 15 Juillet 2021

Actualités regionales / Regional News

German Chancellor Angela Merkel to meet with Niger President Mohamed Bazoum (July 8).  https://foreignbrief.com/daily-news/german-chancellor-angela-merkel-to-meet-with-niger-president-mohamed-bazoum/

Nigerien President Mohamed Bazoum will visit Berlin today to hold talks with German Chancellor Angela Merkel. The two leaders are prepared to discuss current bilateral relations, with Merkel expected to present Berlin’s plans to address regional issues, such as terrorism, migration and human security.

Un sommet entre la France et le G5 Sahel sur l’avenir de la lutte contre le terrorisme dans la région (9 juillet)

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/07/09/un-sommet-entre-la-france-et-le-g5-sahel-sur-l-avenir-de-la-lutte-contre-le-terrorisme-dans-la-region_6087659_3212.html                                                                           Les chefs d’Etat nigérien, tchadien, malien, burkinabé et mauritanien seront avides de détails sur la fin prochaine de l’opération « Barkhane », annoncée par Emmanuel Macron. Les chefs d’Etat du G5 Sahel doivent s’entretenir vendredi 9 juillet avec Emmanuel Macron, alors que la France n’a encore donné aucun détail sur la réduction de ses forces militaires dans la région, où les groupes djihadistes sont toujours aussi menaçants.

G5 Sahel : communiqué final du Sommet extraordinaire (9 juillet) https://www.actuniger.com/politique/17351-g5-sahel-communique-final-du-sommet-extraordinaire-du-vendredi-09-juillet-2021.html

Sur invitation de S.E.M. le Général de Corps d’Armée MAHAMAT IDRIS DEBY ITNO, Président du Conseil Militaire de Transition, Président de la République du Tchad, Chef de l’État, Président en exercice du G5 Sahel, les Chefs d’État des pays membres du G5 Sahel se sont réunis ce jour 9 juillet 2021, par visioconférence, en vue d’évaluer la situation sécuritaire au Sahel, de faire un suivi des recommandations du Sommet de N’Djaména de février 2021, et enfin, de désigner le nouveau Secrétaire Exécutif du G5 Sahel

La sécurité au Sahel au centre des échanges entre le président nigérien et la chancelière allemande (9 juillet)

https://www.aa.com.tr/fr/afrique/la-s%C3%A9curit%C3%A9-au-sahel-au-centre-des-%C3%A9changes-entre-le-pr%C3%A9sident-nig%C3%A9rien-et-la-chanceli%C3%A8re-al

Le président nigérien Mohamed Bazoum et la Chancelière allemande Angela Merkel ont évoqué, jeudi, la situation sécuritaire dans le Sahel, au cours d’une conférence de presse qu’ils ont conjointement animé à Berlin, la capitale fédérale de l’Allemagne. “La situation sécuritaire est particulièrement difficile au niveau des frontières entre le Burkina, le Mali et le Niger, au sein du Bassin du Lac Tchad et du côté de la frontière avec la Libye”, a indiqué la Chancelière Angela Merkel.

La réorganisation de l’opération « Barkhane », savant exercice d’équilibrisme (10 juillet) https://www.lemonde.fr/international/article/2021/07/10/la-reorganisation-de-l-operation-barkhane-savant-exercice-d-equilibrisme_6087792_3210.html

Emmanuel Macron a présenté, vendredi, les grandes lignes du plan de retrait des quelque 5 100 soldats français qui devrait démarrer « dès les prochaines semaines ». Un mois après l’avoir acté en conseil de défense, le président de la République, Emmanuel Macron, a officiellement présenté, vendredi 9 juillet, les grandes lignes du plan de retrait partiel des quelque 5 100 soldats français de l’opération « Barkhane », déployés au Sahel depuis 2014.

100 Jours Du Président Mohamed Bazoum : Le Bilan Diplomatique Et De Coopération (12juillet) http://www.lesahel.org/100-jours-du-president-mohamed-bazoum-le-bilan-diplomatique-et-de-cooperation/

Une diplomatie de développement résolument orientée vers la mobilisation des ressources et un engagement plus prononcé en faveur d’une solidarité africaine et internationale. C’est le constat qui se dégage de la toute première participation du Président de la République, SE Mohamed Bazoum au sommet sur le financement des économies africaines, le 18 mai dernier à Paris (France).

Mali-Niger: les propos de Bazoum brisent le consensus mou du G5 Sahel (9 juillet) https://www.financialafrik.com/2021/07/10/mali-niger-les-propos-de-bazoum-brisent-le-consensus-mou-du-g5-sahel/

«Il faut pas permettre que des militaires prennent le pouvoir parce qu’ils ont des déboires sur le front où ils devraient être ». Ces propos bruts de coffrage du tout nouveau président nigérien, Mohamed Bazoum, ont provoqué l’ire du gouvernement de transition en poste à Bamako. Parlant sans langue de bois, en marge d’un sommet sur la situation sécuritaire dans les pays du G5 Sahel aux côtés de son homologue français Emmanuel Macron, le successeur de Muhammadu Issoufou a rompu avec le ronronnement habituel.

Sommet du G5 Sahel : Paris confirme le départ de ses militaires (10 juillet) https://www.voaafrique.com/a/sommet-du-g5-sahel-paris-confirme-le-d%C3%A9part-de-ses-militaires/5960116.html

La réunion du G5 Sahel s’est tenue ce vendredi à Paris avec Emmanuel Macron qui a annoncé la réduction de la présence militaire de la France au Sahel. Malgré la menace terroriste, la France va commencer à fermer des bases au nord du Mali au second semestre 2021 selon les déclarations du président Macron.

SOMMET DU G5 SAHEL, Enfin, la France fait son paquetage ! (11 juillet)

https://lepays.bf/sommet-du-g5-sahel-5/

C’était une revendication pressante des populations maliennes qui, à plusieurs reprises, ont battu le pavé, pancartes rivalisant de slogans hostiles à la présence française dans leur pays, en main, pour réclamer le départ de la force Barkhane. Le dernier sommet du G5 a été l’occasion, pour le président français, Emmanuel Macron, d’acter officiellement ce départ et d’en préciser les contours en annonçant la fermeture d’ici au début de l’année 2022, de toutes les bases de l’armée française au Nord-Mali, en l’occurrence celles de Kidal, de Tessalit et de Gao.

Sommet du G5 Sahel : Les chefs d’Etat entendent autonomiser la force conjointe du G5 Sahel (11 juillet)

https://www.maliweb.net/insecurite/sommet-du-g5-sahel-les-chefs-detat-entendent-autonomiser-la-force-conjointe-du-g5-sahel-2935697.html

Les chefs d’Etat du G5 Sahel et le président français se sont réunis, le vendredi dernier, par visio-conférence lors du 5ème sommet extraordinaire, pour évaluer la situation sécuritaire au Sahel afin de mieux combattre le terrorisme. Plusieurs décisions ont été prises.

Emmanuel Macron annonce la fermeture de trois bases militaires dans le nord Mali .

https://www.rfi.fr/fr/podcasts/revue-de-presse-fran%C3%A7aise/20210710-%C3%A0-la-une-emmanuel-macron-annonce-la-fermeture-de-trois-bases-militaires-dans-le-nord-mali

C’est à l’issue d’une réunion virtuelle du G5 Sahel que le président français a annoncé que les forces françaises situées dans le nord du Mali commenceront à se retirer d’ici la fin de l’année. Les bases de Kidal, Tessalit et Tombouctou seront fermées d’ici le début de l’année 2022, le nombre de soldats maintenus au Sahel passera à terme à 2 500 ou 3 000 hommes.

Mahamat Bazoum, président du Niger : Ce n’est pas à la France de faire la guerre au sahel (12 juillet) https://www.france24.com/fr/%C3%A9missions/l-entretien/20210710-mohamed-bazoum-pr%C3%A9sident-du-niger-ce-n-est-pas-%C3%A0-la-france-de-faire-la-guerre-au-sahel                                                                                      Le président du Niger, Mahamat Bazoum, a accordé un entretien a France24, suite à son entrevue avec le président Emmanuel Macron à l’Elysée . Le chef d’Etat se dit d’accord avec la fin prochaine de l’operation Barkhane au sahel, et y lit une décision guidée par la nationalité. Il affirme que Paris n’a pas à faire la guerre a la place de sahéliens.

Niger: Mohamed Bazoum à Alger, une visite très attendue sur le plan sécuritaire https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210713-niger-mohamed-bazoum-%C3%A0-alger-une-visite-tr%C3%A8s-attendue-sur-le-plan-s%C3%A9curitaire  

Le président nigérien Mohamed Bazoum est à Alger. Il a quitté Niamey lundi après-midi, à la tête d’une importanre délégation, composée de cinq ministres, dont celui des Affaires étrangères et celui de la Défense. Mohamed Bazoum doit s’entretenir plusieurs fois avec le président algérien Abdelmadjid Tebboune, sur « les relations bilatérales entre les deux pays ». Dans un contexte de changement en profondeur de la lutte contre le terrorisme islamiste au Sahel, ce déplacement revêt une teinte diplomatique particulière.

2ème session de l’Assemblée plénière du CIP du G5 sahel : S.E Seini Oumarou plaide pour une redynamisation de l’institution pour une meilleure efficacité de la contribution parlementaire dans la lutte contre le terrorisme (13 juillet)

http://news.aniamey.com/h/103930.html

Le Président de l’Assemblée nationale, S.E Seini Oumarou a participé, du 5 au 9 juillet dernier à Bamako au Mali, à la 2ème Assemblée plénière du Comité Interparlementaire du G5 Sahel ténue sous le thème «Renforcer la participation citoyenne aux initiatives de développement et de paix au Sahel : Rôle des parlementaires».

Une initiative de lutte contre la désinformation identifiée meilleure pratique au Sahel (13 juillet) https://senego.com/une-initiative-de-lutte-contre-la-desinformation-identifiee-meilleure-pratique-au-sahel_1296459.html

Depuis le début de la pandémie, Timbuktu Institute et Sayara International ont joint leurs efforts dans le domaine de la communication stratégique et de la sensibilisation auprès des communautés locales dans le Sahel. En partenariat avec le CESTI de Dakar, établissement régional leader dans la formation des professionnels de la communication en Afrique, les deux organisations ont mobilisé la société civile, les médias, les leaders communautaires et des “ambassadeurs” engagés à lutter contre la désinformation et les fake news sur les réseaux sociaux.

Le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA  a examiné le mandat du G-5 Sahel (14 juillet)

http://www.ndarason.com/le-conseil-de-paix-et-de-securite-de-lua-a-examine-le-mandat-du-g-5-sahel/

L’Union africaine se dit inquiète face à la dégradation de la sécurité et de la situation humanitaire dans la région du Sahel. Ce mardi 13 juillet, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine a examiné le mandat du G-5 Sahel. Il a rendu public les conclusions qui se résument en 14 points.

Étouffée par sa propre stratégie au Sahel : La France mise sur la montée en puissance de la force Takuba pour compenser la réduction de ses forces spéciales au Sahel (14 juillet) https://www.maliweb.net/armee/etouffee-par-sa-propre-strategie-au-sahel-la-france-mise-sur-la-montee-en-puissance-de-la-force-takuba-pour-compenser-la-reduction-de-ses-forces-speciales-au-sahel-2936087.html

Le 5e sommet extraordinaire des Chefs d’Etat du G5 Sahel s’est tenu vendredi par vidéoconférence. Placé sous le thème de la stabilité régionale, ce sommet a enregistré la participation des cinq Chefs d’Etat du G5 Sahel et de la France, notamment du président de la Transition, Colonel Assimi Goïta. Les dirigeants de la zone ont appelé la communauté internationale à soutenir et à accompagner les régimes de transition au Mali et au Tchad pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel et à l’instauration de la paix et de la stabilité.

G5 Sahel : l’opération Barkhane reconfigurée sur trois piliers par Emmanuel Macron (13 Juillet ) https://www.adiac-congo.com/content/g5-sahel-loperation-barkhane-reconfiguree-sur-trois-piliers-par-emmanuel-macron-128662  

Le président français a présenté les trois piliers de l’opération barkhane, lors de la réunion du G5 Sahel en format hybride et en présentiel avec son homologue du Niger.

 

Paix et sécurité / Peace & Security

Qu’est-ce que le chapitre VII de la Charte de l’ONU sous lequel veut être placée la force (7 juillet)  .https://tchadinfos.com/politique/politique-quest-ce-que-le-chapitre-vii-de-la-charte-de-lonu-sous-lequel-veut-etre-placee-la-force-du-g5-sahel/

Les pays membres du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) ne cessent de réclamer que leur force qui combat le terrorisme soit mise sous le chapitre VII de la Charte des Nations-Unies, afin d’avoir un financement pérenne. Il en a été encore le cas lors de la rencontre le 5 juillet 2021 entre les dirigeants français et tchadien à Paris.

Afrique de l’Ouest : les risques d’une jonction entre la menace venant de la mer et celle venant du Sahel sont réels (8 juillet)  

https://news.un.org/fr/story/2021/07/1099842

L’envoyé de l’ONU en Afrique de l’Ouest et au Sahel a prévenu jeudi le Conseil de sécurité des Nations Unies du risque de jonction des défis sécuritaires créés par le terrorisme dans la région et par la criminalité dans le golfe de Guinée. Les défis sécuritaires créés par les actes terroristes dans le Liptako-Gourma (région à la frontière entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger) et dans le bassin du Lac Tchad ainsi que par la criminalité le long des côtes du golfe de Guinée doivent être abordés sous l’angle régional car les risques d’une jonction entre la menace venant de la mer et celle venant du  Sahel  sont  réels, et les principales victimes sont les populations civiles », a expliqué Mahamat Saleh Annadif.

Intercommunal Tensions, Electoral Transparency among Challenges Facing West Africa, Sahel Area, Special Representative Tells Security Council (July 8). https://reliefweb.int/report/world/intercommunal-tensions-electoral-transparency-among-challenges-facing-west-africa-sahel

Democratic Governance Crucial for Achieving Peace in Region, Says Delegate. Volatile security conditions, climbing humanitarian needs, electoral transparency and intercommunal tensions driven by climate change are just some of the complex issues facing countries across West Africa and the Sahel, the Secretary General’s Special Representative in the region told the Security Council today, as he outlined ways his office is collaborating with regional Governments to reverse precarious trends.

G5 Sahel: «Les pays côtiers font feu de tout bois pour prévenir l’expansion de la menace jihadiste» (9 juillet)

https://www.rfi.fr/fr/podcasts/invit%C3%A9-afrique/20210709-g5-sahel-les-pays-c%C3%B4tiers-font-feu-de-tout-bois-pour-pr%C3%A9venir-l-expansion-de-la-menace-djihadiste

Un sommet du G5 Sahel a lieu ce vendredi 9 juillet en visioconférence. Mais la menace jihadiste s’étend depuis plusieurs années aux pays côtiers. Le Bénin a été touché en 2019. La Côte d’Ivoire, elle, a fait face à plusieurs attaques depuis un an, dont la dernière à la mi-juin, une attaque qui a provoqué la mort de trois soldats ivoiriens. Quelles sont les zones de ces pays qui sont touchées ? Les États font-ils le nécessaire pour lutter efficacement contre ces groupes ? Des questions que Pierre Firtion a posées à William Assanvo, chercheur à l’Institut d’études de sécurité, l’ISS, basé à Abidjan.

Mohamed Bazoum: “Nous avons besoin de technologie pour lutter contre le terrorisme” https://www.dw.com/fr/mohamed-bazoum-dw/av-58222958  

Mohamed Bazoum était en visite officielle en Allemagne pour faire ses adieux à la chancelière Angela Merkel. L’occasion pour DW Afrique d’interroger le président nigérien sur la lutte contre le terrorisme au Sahel, les mesures du gouvernement nigérien contre l’embrigadement des jeunes et le sort des opposants en prison.

Focusing The Anti-ISIS Fight On Africa (July 9)

https://theowp.org/reports/focusing-the-anti-isis-fight-on-africa/

The Global Coalition to Defeat ISIS may be redefining the locations of its focus from Iraq and Syria to Africa, specifically the region known as the Sahel, according to statements by the co-chairs of the latest meeting, U.S. Secretary of State Anthony Blinken and Italian Foreign Minister Luigi Di Maio. Although the Islamic State (also known as Daesh or ISIS) has declined in the Middle East after the territorial defeat of the caliphate, in recent years, parts of Africa, including West Africa and the Sahel, have seen a surge in Islamist militant activity.

Cameroun : des communautés Kotoko et Arabes Choa se font la guerre pour des terres arables (10 juillet)

https://afrique.tv5monde.com/information/cameroun-des-communautes-kotoko-et-arabes-choa-se-font-la-guerre-pour-des-terres  

Deux morts, quatre blessés et des dizaines de maisons incendiées. C’est le bilan d’un conflit entre Kotoko et Arabes Choa, deux peuples du nord du pays. A l’origine de ce drame, le contrôle des terres agricoles. Les deux communautés se disputent des terres arables dans cette partie du bassin du lac Tchad.

Sahel : diplomatie active ou intervention militaire, quel rôle pour l’Algérie après le retrait de la France ? (11 juillet) 

https://afrique.tv5monde.com/information/sahel-diplomatie-active-ou-intervention-militaire-quel-role-pour-lalgerie-apres-le

La fin annoncée de l’opération militaire Barkhane menée par la France au Sahel et au Sahara avec des armées alliées relance un débat stratégique en Algérie, deuxième puissance militaire d’Afrique et parrain de l’accord de paix au Mali. L’Algérie entend jouer un rôle plus actif au Sahel, mais ira-t-elle jusqu’à déployer des troupes hors de ses frontières, comme l’y autorise dorénavant sa Constitution?

Boko Haram Growing Arms Stockpile: Why Lake Chad Basin Leaders Should Be Worried (July 12) https://www.thenewsnigeria.com.ng/2021/07/12/boko-haram-growing-arms-stockpile-why-lake-chad-basin-leaders-should-be-worried/

Since the emergence of the Boko Haram sect in the early 2000s, the Lake Chad region, consisting of Cameroon, Chad, Niger and Nigeria, has witnessed several attacks by the extremists. In the past few years, the group and its allies have grown brazen in their activities, especially against the military.  On April 26, the Islamic State-aligned fighters of Boko Haram, Islamic State of West Africa (ISWAP), reportedly killed more than 30 soldiers in an attack at a military location in Mainok, Borno State, Nigeria

ISS Study: Islamic state fortifies its position in the Lake Chad Basin (July 13)

https://issafrica.org/iss-today/islamic-state-fortifies-its-position-in-the-lake-chad-basin    

Abubakar Shekau’s death could deepen and expand the violent extremist group’s roots and dominance in the region and beyond. The death of Abubakar Shekau, long-time leader of Jama’atu Ahlis Sunnah lid-Da’wati wa’l-Jihad (JAS), has opened the space for a reconfiguration of forces in the Lake Chad Basin. It could allow Islamic State (IS) to consolidate its position in the region through its local affiliate, Islamic State West Africa Province (ISWAP).

Nigeria: Islamic State Fortifies Its Position in the Lake Chad Basin (July 13 ). https://allafrica.com/stories/202107130568.html

The death of Abubakar Shekau, long-time leader of Jama’atu Ahlis Sunnah lid-Da’wati wa’l-Jihad (JAS), has opened the space for a reconfiguration of forces in the Lake Chad Basin. It could allow Islamic State (IS) to consolidate its position in the region through its local affiliate, Islamic State West Africa Province (ISWAP). According to ongoing Institute for Security Studies (ISS) research, IS proposes to set up four caliphates in Borno State, north-east Nigeria, to oversee its activities in the Lake Chad Basin area and beyond.

Boko Haram’s Killing Spree (July 14)

https://tribuneonlineng.com/boko-harams-killing-spree/

RECENTLY, in what must have sounded as yet another distressing and depressing news for Nigeria’s beleaguered populace, the International Committee on Nigeria (ICON), in collaboration with the International Organisation for Peace Building and Social Justice (PSJ), released a damning report on genocide, religious persecution and other crimes in Nigeria, showing how the terrorist group, Boko Haram, had killed a staggering number of Nigerians in the last 20 years. The report titled Nigeria’s Silent Slaughter: Genocide in Nigeria and the Implications for the International Community also exposed ongoing attacks by militants which have caused the death of many Nigerians, primarily farmers.

 

 

Humanitaire/ Humanitarian

Perspective sur la sécuritaire alimentaire au Tchad et dans la province du lac (7 juillet) http://www.ndarason.com/perspective-sur-la-securitaire-alimentaire-au-tchad-et-dans-la-province-du-lac/

La campagne agropastorale a débuté en zone soudanienne grâce aux premières pluies de mi-mai. Cependant, des séquences sèches de 6 à 8 jours créent un stress hydrique sur les cultures issues des premières emblavures. Au Lac, les activités de préparation du sol sur les polders sont observées en perspective des pluies pour effectuer les premiers semis, comme l’explique le dernier rapport du Réseau de systèmes d’alerte précoce contre la famine de juin 2021.

 Niger sets goal of returning 130,000 Nigerian refugees by year-end (July 9) https://www.africanews.com/2021/07/09/niger-sets-goal-of-returning-130-000-nigerian-refugees-by-year-end/    

Niger and the state of Borno in neighbouring Nigeria have struck a deal for the return this year of more than 130,000 Nigerian refugees, Niger’s president Mohamed Bazoum said Friday. “We have set a deadline of the month of November-December for all the refugees from Nigeria who are in the Diffa region (of southeast Niger) to return home, it’s more than 130,000 people,” Bazoum told reporters on the sidelines of a G5 Sahel summit in Paris.

 Nigeria, Supporting female entrepreneurs in displacement , Norwegian Refugee Council (July 12) https://www.nrc.no/perspectives/2021/supporting-female-entrepreneurs-in-displacement/

It is a sunny day in Maiduguri, north-east Nigeria, when we meet Hajja, 40. She owns a small business in the displacement camp where she lives, sewing clothes for women in the camp to support her family. Hajja is proud of what she has accomplished and remembers clearly how dire her situation used to be.

Retour de 130 000 Nigérians refugiés au Niger. Onu Niger (11 juillet)

https://www.afrik.com/retour-de-130000-nigerians-refugies-au-niger

Moins de 13O OOO Nigérians refugiés au Niger retournent chez eux, en novembre et décembre, a déclaré le président du Niger Mahamat Bazoum lors d’une conférence  de presse à paris en marge d’un sommet du G5 sahel . C’est un accord conclu entre le Niger et l’Etat de Borno, au Nigeria voisin.

 

 

Stabilisation & Développement économique / Stabilization & Economic Recovery

Nigeria, UNESCO renew commitment to protect Lake Chad (July 7). 

https://guardian.ng/news/nigeria-unesco-renew-commitment-to-protect-lake-chad/

The Nigerian Government has pledged renewed commitment to partner with UNESCO towards improving livelihoods of inhabitants of the Lake Chad Region. Minister of Water Resources, Mr Suleiman Adamu made the pledge on Wednesday, when he received Dr Hajo Sani, Nigeria’s Ambassador and Permanent Delegate to the UNESCO in Abuja.

G5 Sahel : après Barkhane, quelle stratégie de stabilisation ? (9 juillet) https://www.jeuneafrique.com/1200301/politique/apres-barkhane-quelle-strategie-de-stabilisation/

Un sommet se tient ce 9 juillet, un mois après l’annonce de la fin de Barkhane. Au menu, la redéfinition de la collaboration militaire. La voix des sociétés civiles, qui appellent à une révision des priorités, doit aussi être entendue.

Repenser la stabilisation face au terrorisme en Afrique (8 juillet)

https://www.iris-france.org/158982-repenser-la-stabilisation-face-au-terrorisme-en-afrique

Par Jean-Luc Stalon (PhD), Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement au Cameroun. À l’heure où le désengagement progressif de l’opération Barkhane et la mise en place de Takuba alimentent le débat sur l’efficience de la lutte contre les groupes jihadistes au Sahel, le Liptako-Gourma entre dans la phase de stabilisation. Si l’un symbolise les limites de la réponse militaire, l’autre ne doit pas soulever des espoirs inconsidérés. La sécurité et le développement doivent agir concomitamment. En partant de l’exemple du bassin du lac Tchad, je postule que pour atteindre des résultats durables et efficients, il faut coupler les opérations militaires à une stabilisation transformationnelle.

Rencontre Sur La Prise En Compte De La Coopération Transfrontalière Dans Le Projet De Stabilisation Du Liptako Gourma : Multiplier Les Chances De Réussite Du Programme (12 juillet) https://www.lesahel.org/rencontre-sur-la-prise-en-compte-de-la-cooperation-transfrontaliere-dans-le-projet-de-stabilisation-du-liptako-gourma-multiplier-les-chances-de-reussite-du-programme/

L’Autorité de développement intégré des Etats du Liptako-Gourma (ALG) a organisé le jeudi 8 juillet 2021 à Niamey, avec l’appui financier du PNUD, une rencontre sur la prise en compte de la coopération transfrontalière dans le projet de stabilisation du Liptako Gourma.

Nigeria, UNESCO Renew Commitment To Protect Lake Chad (July 12) http://www.thetidenewsonline.com/2021/07/12/nigeria-unesco-renew-commitment-to-protect-lake-chad/

The Nigerian Government has pledged renewed commitment to partner with UNESCO towards improving livelihoods of inhabitants of the Lake Chad region.
Minister of Water Resources, Mr Suleiman Adamu made the pledge when he received Dr Hajo Sani, Nigeria’s Ambassador and Permanent Delegate to the UNESCO in Abuja.

Emission Kura Bari : Les conséquences de l’assèchement du lac Tchad (10 juillet)  http://www.ndarason.com/emission-kura-bari-les-consequences-de-lassechement-du-lac-tchad/                               Podcast : Aujourd’hui, nous parlons avec nos invités de l’assèchement du Lac-Tchad, plus particulièrement du projet de drainage des eaux pour alimenter le Lac. Un projet prévoyait de drainer l’eau depuis le fleuve Congo. Est-il possible de sauver le lac Tchad face aux différentes menaces qui pèsent sur lui ? On estime qu’environ 40 millions de personnes vivent près du Lac Tchad.

Kura Bari program: Is it really safe to start farming again? (July 10)

http://www.ndarason.com/en/kura-bari-program-is-it-really-safe-to-start-farming-again/

Podcast. After six years of no, or very little, agricultural activities, some farmers in the northeast and Lake Chad region have begun returning to their land. Local farmers told RNI that they had formed a better relationship with members of the extremist group, the Islamic State West Africa Province (ISWAP), and they believed that they could soon return to their land and work in safety. In fact, some farmers had already done so.

Mali: 5e session extraordinaire du G5 Sahel: les décisions des chefs d’Etat (12 juillet) https://maliactu.net/mali-5e-session-extraordinaire-du-g5-sahel-les-decisions-des-chefs-detat/?

A l’issue de sa 5e session extraordinaire, la Conférence des chefs d’Etat du G5 Sahel, après avoir brossé le tableau du contexte régional, a exprimé sa préoccupation face à l’activisme terroriste au Sahel et des menaces pesant sur les pays du G5 Sahel et de la sous-région ; exprimé sa volonté d’une montée en puissance et l’autonomisation de la Force conjointe G5 Sahel sous une seule responsabilité opérationnelle, financière et logistique du COMFOR ; rappelé l’importance de considérer les questions de développement comme une priorité entrant dans le cadre de la stabilisation de la région.

Bassin du Congo-Sahel : des-plans d’investissement a l’étude. (14 juillet)

https://www.cameroon-tribune.cm/article.html/41200/fr.html/bassin-du-congo-sahel-plans-dinvestissement-letude

Des experts planchent sur la question a l’occasion d’une réunion ouverte a Douala par le ministre des forets et de la faune.

%d blogueurs aiment cette page :