Revue de presse

Revue de la presse du 24 Septembre 2021

Actualités régionales / Regional News

Accidental bombing by Nigerian Air Force kills 10 civilians and injures more. Source RNI 

Ten people died and more than 20 others were injured on Wednesday, September 15, when a Nigerian Air Force (NAF) fighter jet accidentally bombed Buhari village in the Yunusari Local Government Area in Yobe State.

Nigeria: enquête sur une possible bavure lors de frappes aériennes. Source Libre Afrique  

L’armée de l’air nigériane a annoncé jeudi avoir ouvert une enquête sur de possibles victimes civiles « tuées par erreur » dans des frappes aériennes visant des jihadistes de Boko Haram dans le nord de l’Etat de Yobe. Des habitants du village de Buhari, à la frontière avec le Niger, ont déclaré à l’AFP qu’au moins dix civils avaient été tués et 22 blessés mercredi dans des raids aériens.

Sahel: que sait-on de la mort d’al-Sahraoui, chef du groupe État islamique au Grand Sahara? Source RFI

Adnan Abou Walid al-Sahraoui a été tué par une frappe de Barkhane, il y a quelques semaines, selon le président français. L’annonce a été publiée sobrement sur le compte Twitter d’Emmanuel Macron un peu avant 1h du matin, ce jeudi 16 septembre 2021. Adnan Abou Walid al-Sahraoui et le groupe État islamique au Grand Sahara (EIGS) avaient été désignés comme ennemi numéro un lors du sommet du G5 Sahel de Pau en janvier 2020.

Coopération militaire Mali-Russie : La France paniquée !  Source  Malijet

Il n’est secret pour personne que le torchon brûle entre le Mali et la France après l’annonce du prétendu accord de coopération entre le gouvernement du Mali et le Groupe de sécurité privé Wagner de la Russie.

Défense/Le Mali réaffirme qu’il est libre de coopérer militairement avec n’importe quel pays, réponse aux Français. Source Connection ivoirienne.

« Le Mali a le droit de solliciter le soutien militaire de n’importe quel pays », selon son Premier ministre. Le PM réagissait au fait que la France et d’autres pays étrangers [membres de l’OTAN principalement] se soient alarmés d’une information selon laquelle Bamako approchait des agences de sécurité russes pour obtenir de l’aide. Le Premier ministre Choguel Maiga n’a pas voulu confirmer si le gouvernement était en pourparlers avec une autre partie dans ses commentaires publiés par un site d’information malienne.

CAMEROUN-EXTRÊME-NORD: PRÈS DE 900 PRÉSUMÉS ANCIENS COMBATTANTS ET ASSOCIÉS DE BOKO HARAM RENVOYÉS AU NIGÉRIA.  Source  Cameroun actu 

Le Cameroun a renvoyé sur le territoire nigérian près de 900 ex-combattants et associés de Boko Haram de nationalité nigériane, a-t-on appris auprès du journal l’œil du Sahel.

Cameroun : une dizaine de soldats tués dans le Nord-Ouest. Source  RFI 

Regain de tension dans la région Nord-Ouest au Cameroun. Une patrouille militaire a été attaquée jeudi à l’est de Bamenda. Il n’y a eu aucune communication officielle sur le sujet, pas de bilan non plus. Mais une dizaine de soldats ont été tués.

Grand Nord : une autre attaque de Boko Haram meurtrière pour une femme.  Source Cameroon magazine 

Les terroristes de Boko Haram refont surface dans l’Extrême-Nord camerounais. Une autre attaque perpétrée par des éléments de la secte islamiste aurait coûté la vie à une femme dans la région. Cette expédition arrive dans la même zone quelques jours après l’autre et a fait un certain nombre de morts et de disparus. La situation est devenue de plus en plus préoccupante.

Force conjointe du G5 Sahel : le bataillon nigérien démantèle un réseau de terroristes dans la zone des trois frontières.  Source Actu Niger

Dans sa mission de combattre les groupes armés terroristes, la Force Conjointe du G5 Sahel a démantelé un réseau terroriste dans la zone des trois frontières (Burkina Faso-Mali et Niger). En effet, c’est une dizaine de présumés terroristes que le bataillon nigérien de la FC-G5S a capturé suite à l’exploitation de renseignements fournis par la population.

Some Boko Haram fighters say they don’t know why they’re surrendering – Nigerian Army. Source SaharaReporters 

Some Boko Haram terrorists who surrendered to the Nigerian Army troops do not understand why they gave in, says the Nigerian Army, suggesting that the insurgents did not lay down their weapons willingly. “Some of the surrendered insurgents will tell you they don’t even understand how they are surrendering and coming out in droves,” said the Theatre Commander, Joint Task Force (North-East) Operation Hadin Kai, Maj Gen Christopher Musa.

Terrorist group, ISWAP is massively recruiting to replace ‘repentant’ members – Nigerian Army spokesman. Source SaharaReporters 

Islamic State of West African Province terrorist group (ISWAP) has commenced a massive recruitment drive. This comes after the death of Boko Haram leader, Abubakar Shekau and subsequent ‘repentance’ by thousands of Boko Haram insurgents. Army Public Relations Director, Brig. Gen. Onyeama Nwachukwu, revealed this on Sunday during a tour of the headquarters of the Theatre Command, Operation Hadin Kai Maimalari, in Maiduguri.

ISWAP knocks off more electricity towers to sustain Maiduguri blackout. Source The HumAngle 

ISWAP has blown up additional electricity towers near Maiduguri city, Borno State capital, in an attempt to sustain the blackout wrecking economic growth. Multiple towers along the Damaturu-Maiduguri Transmission line connecting the garrison city and environs to the national grid were brought down in the early hours of Friday, September 17, 2021.

More than 8,000 Boko Haram terrorists have surrendered – GOC. Source The Premium Times 

The Acting General Officer Commanding (GOC), 7 Division, Abdulwahab Eyitayo, says more than 8,000 Boko Haram terrorists have so far surrendered to troops. He said the terrorists surrendered from their enclaves in Sambisa Forest, as well as other hideouts. He said the surrender by the repentant terrorists was a welcome development, adding that, the overwhelming fire power of the troops was responsible. The GOC warned that a time would come that the window of surrender would no longer be available, urging the sympathisers of the terrorists to encourage them to come out.

Repentant terrorists express regrets, urge colleagues to surrender. Source NorthEastStar 

Some repentant Boko Haram terrorists have regretted for fighting the nation, killing fellow citizens and destroying properties in the North East. They expressed their regrets during a media tour to one of the holding and screening facilities for the surrendered terrorists in Borno on Tuesday. The Commander, 21 Special Armoured Brigade Bama, Brig.-Gen. Adewale Adekeye, said that thousands of Boko Haram fighters, their families and supporters had been received since July. Adekeye said the theatre command was aware of the fears and apprehension that the recent event had generated among the civilian populace in Borno and the nation at large.

Cameroon Repatriates Nigerian Ex-Fighters, Family Members. Source VOA

 More than 850 former Boko Haram fighters and their family members who escaped from the jihadist group to Cameroon have left northern Cameroon for Nigeria. Nigerian authorities say they are taking the former militants to Nigerian disarmament centers after complaints that such centers in Cameroon were overwhelmed by the number of former jihadists defecting since the terrorist group’s leader was declared killed in May.

Extrême-Nord Cameroun : des ex-combattants Boko Haram de retour au Nigéria. Source  RNI 

Les ex-combattants et associés de Boko Haram de nationalité nigériane, renvoyés dans leur pays, font partie de ceux qui avaient fui les rangs du groupe djihadiste après la mort du leader Aboubakar Shekau. Le manque de leadership dans le groupe et son affaiblissement face aux rivaux, a amené certains combattants à quitter les rangs de Boko Haram et à trouver refuge au Cameroun. Au nombre de 1 447, ils ont été enregistrés et pris en charge par le Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration (CNDDR) qui a accueilli 846 Nigérians.

ISWAP terrorists are foreigners coming to invade Nigeria – Army. Source SaharaReporters 

The Theatre Commander, Operation Hadin Kai, Maj.-Gen. Christopher Musa, has described the Islamic States West African Province (ISWAP) as “terrorists coming to invade our country”. The Army chief, however, added that the Nigerian military will not allow a foreign terrorist group to build strongholds in Nigeria. Musa stated this in an interview with journalists on Wednesday, in Maiduguri, Borno State. He also described ISWAP as a foreign terrorist organisation funded by foreign individuals. According to him, though the terrorist group is also getting help from Nigerians, its leadership is foreign.

Names of 45 out of 400 suspected Boko Haram sponsors Buhari Government is hiding from Nigerians. Source SaharaReporters 

A list of 45 suspects arrested by the Nigerian government for allegedly funding Boko Haram insurgency in the country has been obtained by SaharaReporters. SaharaReporters had earlier reported that the United Arab Emirates named and prosecuted 38 alleged sponsors of terrorism, which include six Nigerians. Presidential spokesman, Garba Shehu, had in March 2021 said the Nigerian Government arrested 400 Bureaux De Change operators for allegedly funding Boko Haram insurgency in the country, saying the suspects were transferring money to the terrorists.

Crise anglophone : le Nigeria joue-t-il franc jeu ? Source Cameroun actuel 

« A l’aide d’un engin explosif improvisé (Eei) et d’un lance-roquettes antichar (Lrac), les insurgés ont immobilisé les véhicules des Forces de Défense avant d’ouvrir un feu nourri sur ces derniers, sérieusement incapacités par la déflagration des charges explosives », écrit le porte-parole de la Grande-muette suite aux événements du jeudi 16 septembre 2021 où un convoi du 6ème Bataillon d’intervention rapide (Bir) en mission de reconnaissance a été la cible des séparatistes dans la localité́ de Basting , arrondissement de Ndop, département de NgoKetunjia, région du Nord-Ouest.

REUNION STATUTAIRE DU CNC G5 SAHEL DU MALI : Les membres du Comité dressent un bilan positif du 1er semestre 2021.  Source  G5 Sahel 

Le Comité national de Coordination (CNC) des Actions du G5 Sahel du Mali a tenu sa réunion deuxième statutaire au titre du 1er semestre 2021, le mercredi 15 septembre dernier dans ses locaux à Koulouba. C’était sous la présidence du Coordonnateur/Point focal du G5 Sahel au Mali, Monsieur Chérif Hamidou BA. La réunion avait pour objectif de faire le bilan des activités menées au cours de la période écoulée, mais également, de discuter des perspectives et des défis à relever par les membres du CNC.

LA FORCE CONJOINTE DU G5 SAHEL DÉMANTÈLE UN RÉSEAU DE TERRORISTES DANS LA ZONE DES TROIS FRONTIÈRES (BURKINA FASO, MALI ET NIGER)Source Bamada.net 

Dans sa mission de combattre les groupes armés terroristes, la Force Conjointe du G5 Sahel a démantelé un réseau terroriste dans la zone des trois frontières (Burkina Faso-Mali et Niger). En effet, c’est une dizaine de présumés terroristes que le bataillon nigérien de la FC-G5S a capturé suite à l’exploitation de renseignements fournis par la population.

 

Paix et sécurité / Peace & Security

Emission Kura Bari : Le retrait de la moitié de l’effectif des soldats tchadiens du G5 Sahel et ses répercussions sur la stabilité dans la sous-région. Podcast. Source  RNI

Un contingent de 1 200 soldats tchadiens avait été déployé en février dans la sous région pour lutter contre les groupes djihadistes. En aout dernier, les autorités avaient décidé de retirer la moitié du contingent. Ce retrait s’est fait alors que les terroristes multipliaient les attaques dans la zone des trois frontières et dans les autres pays concernés par la crise.

Kura Bari Program: Withdrawal of troops from G5 could result in even more violent attacks by extremists. Podcast. Source RNI 

Today we are discussing Chad’s announcement on Saturday, August 21, that it was withdrawing and redeploying 600 soldiers, half of its contingent, from the Multinational G5 Sahel Joint Force, a group of five Sahelian countries, comprising Chad, Mali, Niger, Burkina Faso and Mauritania.

Le Cameroun veut améliorer la bonne gouvernance dans la gestion du terrorisme. Source  RNI 

Dans les conflits liés au terrorisme qui affecte le Cameroun et les pays de la zone du bassin du Lac Tchad, beaucoup d’innocents ont souvent payé le prix de leur vie. Arrêtés dans des conditions floues, jetés en prison ou exécutés, certains n’ont même pas été jugés. Et les coupables ne sont pas inquiétés. Le Cameroun s’est donc engagé à assurer une meilleure gestion des cas liés au terrorisme dans le respect des droits de l’Homme et permettre à tout justiciable d’avoir accès à un procès équitable.

Sécurité : Niamey accueille les premiers exercices de la composante police du G5 Sahel. Source  Niamey.com 

Niamey – Des militaires, des gendarmes, des policiers et des magistrats des 5 pays du G5 Sahel ont entamé ce lundi 20 septembre les premiers exercices régionaux des acteurs de la Composante Police de l’institution sahélienne.

Présence française au Mali : de la liesse à l’hostilité. Source  Maliweb 

Le 11 janvier 2013, la France lançait l’opération Serval au Mali pour stopper l’avancée des groupes réparatrices (Mnla) et ses djihadistes (Aqmi et Mujao). Plus de huit années ont passé et la France reste fortement mobilisée militairement. Cependant, la situation sécuritaire s’est dégradée dans le Sahel. La France réfléchit aujourd’hui à ajuster ses efforts alors que vient de s’ouvrir le sommet du G5 Sahel au Tchad.

EXTERMINATION DES VILLAGES DANS LA REGION DES TROIS FRONTIERES : L’inertie des soldats du G5 Sahel et ceux de l’opération Takouba en cause ? Source  Malijet 

Que font les soldats du G5 Sahel et ceux de l’opération Takouba dans la région des trois frontières ? Les Tchadiens ont préféré réduire leur effectif de moitié à cause de leur inactivité avec les armes au pied, en jouant à la villégiature comme la Minusma dont c’est la spécialité.

Retour de la paix et de la stabilité : Le dialogue possible avec les groupes radicaux maliens. Source Malijet 

Dans le quatrième axe du Plan d’action du gouvernement (PAG) qui porte sur la promotion de la bonne gouvernance et l’adoption d’un pacte de stabilité sociale, les autorités de la Transition prévoient l’organisation de missions de bons offices, notamment le dialogue entre les communautés et les acteurs locaux en conflit, pour la relance du dialogue avec les groupes radicaux maliens.

Sahel : Le groupement européen de forces spéciales « Takuba » sera commandé par un général suédois. Source Opex360

La semaine passée, et alors qu’un détachement franco-estonien accompagnait l’Unité légère de reconnaissance et d’investigation n°3 [ULRI 3] des Forces armées maliennes [FAMa] dans une opération de contre-terrorisme dans la région d’Ansongo, une délégation danoise a inspecté la base avancée de Ménaka [nord du Mali] où le Danemark compte déployer, à partir de janvier prochain, une soixantaine de commandos au titre de la Task Force [TF] européenne Takuba.

Sahel: le commandant de la force française évoque l’évolution de Barkhane. Source RFI

Au Burkina Faso, le nouveau commandant de la force Barkhane a rencontré le président Roch Marc Christian Kaboré. Le général Laurent Michon, est venu échanger autour de la nouvelle articulation de la force française au Sahel.

Général Trinquand : « Le combat au Sahel est stratégique pour la France et très utile pour les Américains ». Source RFI  

« Coup dans le dos », « rupture de confiance » … Depuis l’annonce de Joe Biden le 15 septembre dernier, la France ne décolère pas contre les États-Unis à cause de l’affaire des sous-marins australiens. Cette crise pourrait-elle remettre en cause le partenariat franco-américain au Sahel ? Le général français Dominique Trinquand connait bien les Américains, il a été le chef de la mission militaire française auprès de l’ONU à New York.

Sahel : après Barkhane, qui sera en première ligne face aux jihadistes ? Source Jeune Afrique

G5 Sahel, task force Takuba, et peut-être même mercenaires russes de Wagner… Alors que la France a commencé à réduire sa présence militaire au Mali, état des lieux des forces en présence face aux jihadistes.

Armed drones making a strong entrance in Nigeria’s anti-terror campaign. Source The HumAngle 

The Nigerian military is building up capabilities to rapidly expand the use of armed drones for counterterrorism and counterinsurgency operations. There are, however, concerns about the protection of civilians and the operationality of the platforms. The military campaign against terror groups in Nigeria is set to gradually enter a phase that will be associated with the increasing use of manned aircraft and Unmanned Aerial Vehicles (UAVs) for intelligence gathering and targeted airstrikes.

Implication of COVID-19 for Peace and Security in the Lake Chad Basin Region. Source Institute for Peace and Security Studies (IPSS)

The Lake Chad Basin Region (LCBR), which consists of fringe territories in Nigeria, Niger, Chad and Cameroon, is notoriously fragile and highly unstable. The region is largely characterised by violent extremism and cross-border crimes. With the outbreak of COVID-19 pandemic and its spread to LCBR in early 2020, it is expected that the impact of the disease would transcend health. It will also impact the socio-economic conditions of the area and this will complicate the already fragile peace and security landscape of LCBR.

Boko Haram: Buhari government won’t name terrorists sponsors because they’re Muslims  Source Daily Post 

Human Rights Writers Association of Nigeria, HURIWA, has accused the President Muhammadu Buhari administration of concealing the identities of sponsors of terrorist group Boko Haram because they are Muslims. This is contrary to what it (HURIWA) described as tepid explanation recently offered by the Minister of Justice and Attorney General of the Federation, Alhaji Abubakar Malami (SAN), that government won’t disclose identity of sponsors of terrorism in Nigeria because that will imperil or undermine investigation.

FG has identified, ‘blocked terrorism financiers’ in Nigeria – Malami. Source The Premium Times 

The Federal Government has suceeded in blocking terrorism financing in Nigeria, the Attorney General of the Federation (AGF) and Minister of Justice, Abubakar Malami, has said. Mr Malami told the News Agency of Nigeria (NAN) in New York that the federal government had also succeeded in identifying and detaining “high profile individuals” responsible for funding terrorists’ activities in the country. The AGF had announced in May that Nigerian government was about to begin the prosecution of about 400 suspected Boko Haram financiers and was profiling some high-profile Nigerians strongly suspected to be financing terrorism for prosecution.

Stratégie de la France au Sahel : le temps du débat. Source Iris

Les organisations CARE France, CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France, Secours Catholique et Tournons La Page, actives au Sahel depuis des années, sont témoins de la dégradation des conditions de vie des populations sahéliennes. Avec leurs partenaires sahéliens, elles questionnent les incohérences et inadéquation des réponses – locales, nationales, régionales, internationales, européenne et française – apportées actuellement.

Comment intégrer les droits de l’Homme au cœur des réponses sécuritaires régionales. Source  G5 Sahel 

L’École de Maintien de la Paix Alioune Blondin BEYE de Bamako a servi de cadre, les 15 et 16 septembre 2021, à « l’atelier d’échanges sur la stratégie de communication, de plaidoyer et de sensibilisation du Projet d’Appui du Haut Commissariat des Nations unies aux Droits de l’Homme (HCDH) à la Force Conjointe du G5Sahel ». Financé par l’Union Européenne, ce projet vise à appuyer la Force Conjointe du G5 Sahel dans la mise en œuvre du Cadre de Conformité aux droits de l’Homme, au droit international humanitaire et au droit international des réfugiés.

 

Humanitaire/ Humanitarian

Lake Chad: UNHCR calls for local, international assistance. Source Sun  News  

The United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR), has called for international attention in the Lake Chad region. The UNHCR Assistant High Commissioner Operations, Raouf Mazou, made the call in Abuja while briefing journalists after his tour of the Lake Chad region.

Not Yet Time to Fully Relocate Refugees, IDPs in North-east, UNHCR Insists. Source Thisday

The United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR) has stated that it’s not yet time to fully relocate refugees and the internally displaced persons (IDPs) to their homeland in Borno State and other areas in the North-east region going by the pockets of insurgency in the area.

UNICEF soutient les enfants non scolarisés au Nigeria. Source RNI

L’Union européenne en collaboration avec l’UNICEF, fournit des services psychosociaux communautaires à plus de 5 000 enfants au Nigeria. L’objectif est d’améliorer la santé mentale des enfants déplacés non scolarisés, victimes des exactions de Boko Haram  dans le Nord-est du pays.

UNICEF and EU provide mental health support to out-of-school children in Borno State. Source RNI

The European Union (EU) and the United Nations Children’s Fund (UNICEF) are providing community-based psychosocial services to more than 5,000 out-of-school children in Borno State in northeastern Nigeria. The objective is to improve the mental health of displaced children who do not attend school.

How Boko Haram crisis killed 300,000 children in North East. Source Daily Trust 

More than 300,000 children lost their lives in the last 12 years because of the insurgency ravaging the North East region, the latest statistics released by the United Nations Children’s Fund (UNICEF) revealed. This is just as the Nigerian military said the Islamic State of West African Province (ISWAP), a rival terrorists’ organisation has started massive recruitment of jobless youths into its fold to continue wreaking havoc.

EU, UNICEF to provide mental health support to out-of-school children in Borno. Source NorthEastStar 

The European Union (EU) and the United Nations Children’s Fund (UNICEF) have said they are providing at least 5,129 conflict-affected out-of-school children in Borno State with mental health support to strengthen their well-being, resilience, literacy skills, and self-reliance. The organizations said they are also rendering other supports, which include the provision of vocational skills and non-formal education to at least 25,000 young people, the construction and rehabilitation of learning centers, and the strengthening of education management information systems in six local government areas.

EU, UNICEF to provide psychosocial support to 5,129 out-of-school children in Borno. Source National accord 

As children continue to bear the brunt of the 12-year insurgency in the north-east of Nigeria, the European Union (EU) and UNICEF are working together to provide a community-based psychosocial services to 5,129 children aimed at improving displaced children’s mental health.

Chad, Cameroon begin talks on repatriation of Cameroonian refugees. Source The HumAngle 

Discussions began on Thursday, Sept. 16, between Cameroonian and Chadian authorities as well as the United Nations High Commission for Refugees (UNHCR) on the voluntary repatriation of over 12,000 Cameroonian refugees who fled to Chad during communal clashes between the Mousgoum and Arab Choa communities in Logone Birni of the Far North region of Cameroon early last month. Humanitarian officials and administrative authorities from the two countries Thursday exchanged views with the Cameroonian refugee community in Oundouma, a border locality situated on the banks of River Logone where 12,579 Cameroonian refugees were being hosted. So far, more than 4,000 of the refugees have voluntarily returned to Cameroon leaving a total of 8,000 still in Chad.

Borno Learning Center graduates 154 pupils orphaned by Boko Haram. Source The HumAngle 

A total of 154 children who were orphaned by the ongoing Boko Haram insurgency graduated on Sept. 22, from primary to secondary classes at a special learning centre set up by the federal government. The students are being trained in different areas including coding and artificial intelligence, towards advancing their education. The Learning Center, Maiduguri, was commissioned by President Muhammadu Buhari in April 2019. The school is managed by the Northeast Children Trust Fund, a body recently set up by the federal government to cater for vulnerable kids.

Borno’s Chrisgtian IDPS (2): Battling mental illness amid hunger. Source The HumAngle 

Some of the displaced do not only have to deal with the hunger forced on them by the Boko Haram insurgency in Northeast Nigeria. They also experience psychological trauma that puts them in a condition only constant care and medication can cure. EYN CAN Centre is among the four camps set up by Ekklesiyar Yan’uwa a Nigeria (Church of the Brethren in Nigeria) in conjunction with the Christian Association of Nigeria (CAN) to support this intervention.

Conflit éleveurs et pêcheurs : les réfugiés de Oundouma bénéficient d’assistance humanitaire .Source RNI 

A l’Extrême nord du Cameroun, MSF intervient suite au conflit qui a eu lieu 10 Août dernier dans la commune de Logone-Birni située dans la région. Deux communautés, les Mouzgoum , des pécheurs et les Arabes Choa, éleveurs, se sont affrontées suite à un litige foncier.  Cet affrontement avait fait 12 morts et 48 blessés.

 

Stabilisation & Développement économique / Stabilization & Economic Recovery

Conflits communautaires au Burkina : L’OIM outille les populations de l’Est sur la cohabitation pacifique. Source Le faso.net 

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a organisé une session de sensibilisation des représentants des personnes déplacées internes (PDI) et des populations hôtes sur la cohabitation pacifique, ce lundi 20 septembre 2021 à Fada N’Gourma.

 L’ÉDUCATION FACE AUX SITUATIONS DE CRISE AU SAHEL. Source Alliance Sahel 

Près de 12 millions d’enfants déscolarisés, 3393 écoles fermées en juillet 2021, la crise du COVID n’a fait qu’accroitre les difficultés rencontrées par les systèmes éducatifs au Sahel. Face aux crises protéiformes, à l’urgence qui s’installe parfois comme un état durable, comment assurer le défi de la continuité éducative ? Au-delà, comment répondre aux besoins des enfants et des jeunes ? Voici certaines des questions cruciales auxquels plus de cinquante participants ont tenté d’apporter des pistes de réponse durant les deux jours de l’Atelier « Education en situation d’urgence » qu’organisait le groupe Education/Employabilité de l’Alliance Sahel, sous la coordination de l’AFD.

CAMEROUN : INCLUSION ET LEADERSHIP DES FEMMES DANS LES CRISES. Source camer.be 

Un forum de haut niveau à Yaoundé pour renforcer.la résilience des femmes Les multiples crises qui ont cours dans le Bassin du Lac Tchad, affectent particulièrement les femmes et les filles. C’est la raison du forum de haut niveau qu’abrite depuis le 14 septembre 2021, Yaoundé, la capitale politique du Cameroun. Organisé par le bureau régional de ONU FEMMES Afrique de l’Ouest et du Centre, avec   la collaboration de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), les assises de Yaoundé tablent sur l’inclusion, le leadership et la participation des femmes dans diverses crises.

Cameroun-Nigeria : vers l’augmentation des échanges commerciaux.  Source Cameroun actuel 

Les deux pays voisins ont opté pour le développement des infrastructures routières à cet effet. Le Cameroun et le Nigeria, deux pays voisins qui partagent une longue frontière terrestre et maritime d’environ 1500 kilomètres, ont opté pour le développement des infrastructures routières en vue d’accroître les échanges économiques et commerciaux. Depuis ce mois de septembre, le pont frontalier sur la « Cross River » reliant les localités d’Ekok au Cameroun et Mfum au Nigeria est déjà opérationnel.

L’intégration des minorités, enjeu clé pour le développement du Sahel. Source Ideas4developpement  

Les capacités d’intégration de groupes perçus et autoperçus comme minoritaires au Sahel, et la manière dont ils sont traités par les États de la région, peuvent être un facteur de risque ou de consolidation en matière de gouvernance. Premier épisode de notre nouvelle série consacrée à l’avenir du Sahel.

Food security: Zulum to fund Maiduguri Flour Mill for full capacity production. Source National Accord Newspaper 

As part of efforts to increase public access to food items in Maiduguri and other parts of Borno, the State Governor, Babagana Zulum is ready to pump money into the Maiduguri Flour Mills to maximize the company’s full production capacity of semovita and other food products. Governor Zulum visited the Mills in Maiduguri on Wednesday, during which he inspected production facilities and met with management of the company.

Tchad : implantation d’une nouvelle station radio à Mao. Source Alwihda Info  

Dans le souci d’élargir le niveau d’information au Kanem, une équipe de la radio Ndarason internationale se trouve à Mao depuis le 20 septembre 2021. A cette occasion, une cérémonie d’implantation d’une nouvelle station radio à Mao, présidée par le rédacteur en chef de la radio Ndarason internationale, Mahamat Ali Mouta, y a eu lieu.

L’OIF compte installer la “Radio Jeunesse Sahel” à Niamey. Source Agence Nigérienne de presse 

NIAMEY, 22 Septembre (ANP) – L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) compte installer la “Radio Jeunesse Sahel” (RJS) à Niamey, a appris l’ANP d’une note annonçant la mission au Niger d’une délégation de l’Organisation des pays francophones prévue du 22 au 24 septembre 2021.

 

%d blogueurs aiment cette page :