Nigéria

Plus de 100 personnes du camp des déplacés de Maiduguri assistées par la « fondation Sheriff Aid ». 

Plus de 100 déplacés ayant fui les attaques récentes de Boko Haram à Baga, ont reçu samedi  une assistance humanitaire de la « Fondation Sheriff Aid » dans le camp de  déplacés de Maiduguri dans l’Etat de Borno, au Nord-est du Nigeria.

Selon quelques déplacés interrogés ce dimanche par Radio Ndarason Internationale, il s’agit d’assistance  en non vivres comprenant, entre autres, des draps, des habits et des nattes. Les déplacés ont indiqué qu’il y a  une insuffisance de nourriture  dans le camp.

Pour Abadam  Guzamala,  fondateur de la fondation « Sheriff Aid Foundation », le geste de sa fondation vise à aider les déplacés vulnérables de Baga et ces villages environnants et le camp de Maidougouri. Abadam  Guzamala, reconnait  toutefois que l’aide de son association n’est pas suffisante et qu’il il leur faut l’assistance des humanitaires.

Après l’attaque des deux bases militaires à Baga, au bord du lac Tchad, au Nord-est du Nigéria, des milliers de personnes  se sont enfuies pour Maiduguri, capitale de l’État de Borno au Nord-est du Nigeria. Selon les déplacés de Baga à Mongouno, les déplacés se trouvent  actuellement dispersés dans les villes de Maidougouri et Mongouno. Selon ces déplacés interrogés par RNI, il s’agit des ressortissants des villages situés aux environs de Baga.

Par ailleurs, plus de 1500 personnes qui ont quitté leurs villages près de Baga au Nigeria pour s’installer à Gouboua, une localité située à une trentaine de kilomètre au nord-ouest de Bagassoula dans la province tchadienne du lac. Selon les réfugiés, le nombre des réfugiés est évalué à  4 mille dimanche dernier. Près de 2000 autres sont arrivés mardi dernier.