Paix et sécurité

Nigéria : l’armée Nigériane neutralise 14 présumés Boko Haram et libère 21 otages

 

 

L’armée nigériane en collaboration avec la force d’intervention civile tue 14 présumés Boko Haram, hier,  lors de de l’opération LAFIYA DOLE de l’armée Nigériane dans le village de Pulka. Pulka est un village de l’Etat de Borno, au Nord-est du Nigéria.

Selon un communiqué de l’armée nigériane, parmi les otages libérés, il y a 21 civils dont 6 femmes 11 enfants et 4 hommes. Ils sont pris en charge à l’hôpital militaire.

L’officier général par intérim, le général de brigade Abdulmalik Bulama Biu, par l’intermédiaire du brigadier général Dahiru, commandant de la 26e brigade de la Force opérationnelle, félicite  les troupes pour leur bravoure. Ils  les exhortent à maintenir l’élan pour éliminer tous les terroristes de Boko Haram.

Pour rappel, les dernières semaines sont marquées par les attaques des présumés militants du Boko Haram dans le Nord-est du Nigéria. La dernière remonte hier jeudi. Un convoi de véhicule est tombé dans une embuscade des présumés militants de Boko Haram. Deux personnes dont un soldat Nigérian ont été tués et 25 autres enlevées. Selon les sources sécuritaires, l’attaque est intervenue  près de la frontière nigériane. Selon la même source, le convoi venait de Gwoza et se dirigeait vers Maiduguri lorsqu’il a été attaqué par les éléments de boko Haram. Les deux villes sont au nord du Nigeria.

Cette opération de libération des otages brise l’image de ce mouvement insurrectionnel  de retour en force au Nigéri

%d blogueurs aiment cette page :