Actualités Nouvelle régionales Sécurité

Nigeria : La haute hiérarchie militaire effectue des réformes au sein de l’armée

Nigerian soldiers patrol on October 12, 2019, after gunmen suspected of belonging to the Islamic State West Africa Province (ISWAP) group raided the village of Tungushe, killing a soldier and three residents. - Four civilians and three soldiers have been killed in attacks in northeastern Nigeria blamed on jihadist fighters, local residents and militias said on October 12, 2019. (Photo by - / AFP) (Photo by -/AFP via Getty Images)

Au Nigeria, le chef d’Etat major de l’armée vient d’effectuer un remaniement majeur des officiers supérieurs. A sept mois de la présidentielle, l’insécurité reste un grand défi à relever par le président Muhammadu Buhari, qui avait promis de mettre fin à l’insurrection djihadiste. Pour la haute hiérarchie militaire, les nouvelles réformes et nominations au sein de l’armée visent à la repositionner pour atteindre une efficacité opérationnelle.

Ces changements touchent certains officiers de l’état-major, des officiers généraux, des commandants de corps, des commandants d’institutions de formation, des commandants de brigade, entre autres. Cependant, certains experts attribut ces changement à l’attaque récente de la prison de Kujé, non loin d’Abuja, la capitale, a suivi quelques heures à peine une embuscade contre un convoi de sécurité du président Muhammadu Buhari dans son État natal de Katsina.

Ces deux incidents s’ajoutent à la sanglante rivalité entre Boko Haram et le groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest, les multiples enlèvements contre rançon, sans parler des mouvements séparatistes dans le delta du Niger et la région du Sud-Est. Des mélanges détonants qui révèlent l’ampleur de la menace sécuritaire dans le pays.

About the author

Mbodou Hassane Moussa

Journaliste de formation et de profession. Passionné par l'écriture, le digital et les médias sociaux, ces derniers n'ont aucun secret pour lui. Il a embrassé très tôt l'univers des médias et de la Communication. Titulaire d'une Licence en journalisme et d'un Master en Management des projets, Mbodou Hassan Moussa est éditeur Web du journal en ligne Toumaï Web Médias. Aujourd'hui, il est devenu Webmaster à la Radio Ndarason internationale et collabore à la réalisation du journal en langue française et dialecte Kanembou.

%d blogueurs aiment cette page :