Actualités Nouvelle régionales Sécurité

Nigeria : Des hommes armés enlèvent 36 personnes dans deux églises nigérianes

Busy market streets in Ikorodu. Lagos, Nigeria, West Africa

Plus d’une trentaine de personnes ont été enlevées dimanche par des hommes armés qui ont attaqué deux églises dans le nord-ouest du Nigeria, région volatile où des bandes criminelles pratiquent des enlèvements de masse contre rançons.

Un climat de violence quasi-généralisée règne dans le nord du pays le plus peuplé d’Afrique, en proie à des bandes criminelles à l’ouest, et jihadistes à l’est, qui multiplient attaques et enlèvements, à moins d’un an de l’élection présidentielle.

Les attaques meurtrières sont devenues quotidiennes dans certaines régions du pays, notamment dans le nord-ouest du pays où dimanche encore, des dizaines d’hommes à moto ont pris d’assaut plusieurs villages de l’Etat de Kaduna. Ils ont notamment ciblé l’église baptiste Maranatha et l’église catholique St Moses dans le village de Rubu, où « 36 personnes ont été enlevées et trois villageois tués », a indiqué à l’AFP le commissaire à la sécurité de l’Etat de Kaduna, Samuel Aruwan.

Les ravisseurs ont « libéré deux otages, dont un chef de communauté. Trente-quatre personnes sont toujours entre les mains des bandits », a ajouté le commissaire.

Cette attaque survient deux semaines après le massacre de quelque 40 paroissiens, dont des enfants, dans une église du sud-ouest qui avait choqué le Nigeria, dans une région d’ordinaire épargnée par les violences. Aucun groupe criminel ou jihadiste n’a pour l’heure revendiqué cette attaque sanglante.

About the author

Mbodou Hassane Moussa

Journaliste de formation et de profession. Passionné par l'écriture, le digital et les médias sociaux, ces derniers n'ont aucun secret pour lui. Il a embrassé très tôt l'univers des médias et de la Communication. Titulaire d'une Licence en journalisme et d'un Master en Management des projets, Mbodou Hassan Moussa est éditeur Web du journal en ligne Toumaï Web Médias. Aujourd'hui, il est devenu Webmaster à la Radio Ndarason internationale et collabore à la réalisation du journal en langue française et dialecte Kanembou.

%d blogueurs aiment cette page :