Nouvelle régionales

Niger : Une Mission du MAEP en évaluation dans les quatre pôles de Compétences

Une équipe de dix (10) experts et consultants venus des cinq sous régions du continent séjournent au Niger pour conduire l’évaluation du pays dans le cadre du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP). A la fin de leur travail, les experts produiront un rapport avec des recommandations réalistes visant à accompagner le Niger dans sa volonté de consolider la bonne gouvernance sur l’ensemble du territoire national.

A cette occasion, le Premier Ministre du Niger, Ouhoumoudou Mahamadou, a réaffirmé l’engagement de son pays, avec son adhésion au Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs en juillet 2012 (MAEP), à s’ouvrir au regard de ses citoyens et des experts de la communauté africaine, de même qu’à partager ses avancées et à s’approprier les bonnes pratiques des autres pays, conformément aux principes qui régissent le mécanisme.

Le Chef du gouvernement a indiqué que les thématiques retenues par le MAEP regroupent les priorités en matière de gouvernance contenues dans le Programme de renaissance qui sert de boussole, depuis 2011, guidant l’action des gouvernants successifs. « En continuation des actions introduites par les gouvernements précédents, notre gouvernement s’est engagé à promouvoir la transparence et la redevabilité qui constituent le socle d’une gouvernance vertueuse afin de garantir les droits et libertés aux citoyens et leur assurer les conditions de prospérité individuelle et collective », a assuré le Premier Ministre.

Cependant, Ouhoumoudou Mahamadou a rappelé qu’au cours de ces dernières années, le Niger a accompli «des progrès remarquables» sur les quatre points d’ancrage de l’évaluation du MAEP que sont la Démocratie et la gouvernance politique, la gestion et la gouvernance économique, la gouvernance des entreprises et enfin le développement économique et social.

Pr Karadja Fatima, panéliste en charge du Niger pour le MAEP a quant à elle déclaré que le Niger fait partie des bons élèves du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs à travers son attitude à se plier aux règles communautaires du processus. Elle a toutefois rappelé que l’évaluation du pays intervient à un moment où s’ouvre au Niger une page historique dans la consolidation de sa démocratie et de sa bonne gouvernance suite à la récente transition politique historique.

Le MAEP est un mécanisme africain constitué par des Africains, piloté par des Africains au profit du développement et dans les priorités de l’appropriation du continent lui-même, a conclu l’experte du MAEP Pr Karadja Fatima.

About the author

Mbodou Hassane Moussa

Journaliste de formation et de profession. Passionné par l'écriture, le digital et les médias sociaux, ces derniers n'ont aucun secret pour lui. Il a embrassé très tôt l'univers des médias et de la Communication. Titulaire d'une Licence en journalisme et d'un Master en Management des projets, Mbodou Hassan Moussa est éditeur Web du journal en ligne Toumaï Web Médias. Aujourd'hui, il est devenu Webmaster à la Radio Ndarason internationale et collabore à la réalisation du journal en langue française et dialecte Kanembou.

%d blogueurs aiment cette page :