Actualités

Niger : Un ministre écroué pour détournement présumé de fonds publics

Au Niger, le ministre de la Communication, Mahamadou Zada, a été écroué mardi pour son implication présumée dans une affaire de détournement de trois milliards de FCFA (plus de 4,5 millions d’euros) lorsqu’il dirigeait une entreprise publique entre 2013 et 2021.

Mahamadou Zada, nommé ministre en avril 2021 par le président Mohamed Bazoum, a été « auditionné par un juge du pôle économique et financier de Niamey » qui a ordonné « son incarcération à Kollo », une ville située à une cinquantaine de km au sud de la capitale, selon cette source.

Les détournements de fonds publics auraient été commis quand Mahamadou Zada se trouvait à la tête de la Société de patrimoine des mines du Niger (Sopamin) entre 2013 et 2021, a-t-elle ajouté. Cette société gère les participations de l’État nigérien dans les sociétés minières opérant dans le pays, dont l’uranium. Cette société publique avait été déjà impliquée dans un scandale lié au commerce international d’uranium organisé par le groupe français Areva (actuel Orano) portant sur la vente à l’automne 2011 d’une importante quantité d’uranium pour un montant de 320 millions de dollars.

Cependant, le président Bazoum, qui a fait de la lutte contre la corruption une de ses principales priorités, a récemment indiqué qu’une trentaine de hauts cadres de l’État, coupables de malversation ou détournement, croupissent actuellement en prison et y resteront longtemps ».

About the author

Mbodou Hassane Moussa

Journaliste de formation et de profession. Passionné par l'écriture, le digital et les médias sociaux, ces derniers n'ont aucun secret pour lui. Il a embrassé très tôt l'univers des médias et de la Communication. Titulaire d'une Licence en journalisme et d'un Master en Management des projets, Mbodou Hassan Moussa est éditeur Web du journal en ligne Toumaï Web Médias. Aujourd'hui, il est devenu Webmaster à la Radio Ndarason internationale et collabore à la réalisation du journal en langue française et dialecte Kanembou.

%d blogueurs aiment cette page :