Actualités Paix et sécurité

Niger : Le président de la république en séjour dans la région de Diffa

Au Niger, dans le cadre d’une visite de travail en profondeur dans cette zone menacée par l’insécurité depuis 2015, le chef de l’Etat du Niger Mamadou Bazoum, séjourne dans la région de Diffa depuis ce week-end afin de constater le retour des déplacés internes et apprécie les actions des succès réalisés par les forces de défenses et de sécurité.

En effet, cette rencontre avec des populations éprouvées par les menaces multiformes sont aussi l’occasion pour le Chef de l’Etat d’échanger directement avec les populations concernées sur les solutions concrètes pouvant permettre le retour des personnes déplacées dans leur terroir d’attache, ainsi que sur les questions ayant trait au développement. L’objectif de ce déplacement à Diffa s’inscrit dans le cadre du suivi du retour des déplacés internes. Pour rappel, la première tournée effectuée en début juillet 2021, dans la localité de Baroua, avait été l’occasion au Chef de l’État de donner le coup d’envoi du retour des populations dans leur terroir d’origine.

Aussi, la situation sécuritaire est actuellement caractérisée dans cette partie Est du pays par un rapport de force favorable aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS), après les victoires enregistrées à travers le démantèlement de leurs bases logistiques et opérationnelles dans le bassin du Lac Tchad. Ces actions ont été menées en collaboration avec la Force Multinationale Mixte (FMM) composées des forces du Niger, du Cameroun, du Nigeria et du Tchad. Selon le bilan officiel, « l’opération conjointe dénommée Intégrité du Lac » dans les îles du Lac Tchad et des localités voisines, menée par la FMM, du 28 mars au 4 juin 2022, a permis de neutraliser plus 800 terroristes de Boko Haram et de l’État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap), la destruction ou la saisie de 44 véhicules, 22 motos et une multitude d’armes lourdes et légères ».

La région de Diffa comptait 1 800 ménages, soit plus de 100.000 personnes ayant abandonné leurs villages en 2015, auxquelles sont venues s’ajouter plus de 130.000 personnes réfugiées originaires du Nigeria accueillies dans les centres d’accueil, et dont le rapatriement est projeté en accord avec les autorités nigérianes.

About the author

ABAKAR KONGOÏ

ABAKAR KONGOI est un journaliste en langue Boudouma à la Radio Ndarason Internationale. Il a rejoint la RNI le 1er Septembre 2021. Il est attiré par les questions de l’extrémisme, mais aussi de l’économie et de la politique. Ce grand fan du FC BARCELONE est passionné par les sports, notamment le football. Il s’intéresse également aux High-Tech.

%d blogueurs aiment cette page :