Nouvelles locales

Manifestation à Ndjamena pour la libération des sept étudiants de Toukra

Brève – Le tribunal de grande instance de NDjamena a donné son verdict. Les 07 étudiants arrêtés à Toukra le 20 mai dernier ont été libérés. ces dernier étaient arrêtés pour avoir réagit violement face à la ministre de l’enseignement supérieur qui était en visite au campus Universitaire de Toukra.  En effet, en visite inopinée a l’Université de Toukra le 20 mai dernier, la ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Lydie Beassemda avait été prise en otage par les étudiants de toukra. Plusieurs véhicules de son cortège avaient été incendiés par ces étudiants. Les forces de l’ordre ont arrêté 7 personnes, présumées auteurs de ces troubles, qui ont  été transférés à la maison d’arrêt de Klessoum et y séjournent toujours en attendant leur procès qui aura lieu dans deux jours.

Le ministère public avait lors de l’audience requis 36 mois d’emprisonnement ferme et 200 millions de réparation pour les trois véhicules de la délégation du ministre qui ont été incendiés. Leurs camarades étudiants sont mécontents et exigent leurs libérations. Pour prouver leur mécontentement, les étudiants des facultés d’Ardep-djoumal ont manifesté ce mercredi devant l’Université. Cette situation n’est pas une première car elle dure depuis quelques jours. A Toukra, les étudiants ont aussi manifesté ce lundi pour la même cause. Ce mercredi, la police a une fois de plus dispersé les manifestants de la faculté d’Ardep-djoumal à coup de gaz lacrymogène. Plusieurs autres étudiants ont été arrêtés.

 

%d blogueurs aiment cette page :