Santé

Les médecins du Tchad en attente de reconnaissance

C ’est dans un document publié ce mardi 4 mai que le syndicat des médecins du Tchad (SYMET) a présenté ses doléances. Selon le SYMET, l’engagement du personnel médical est permanent mais les autorités compétentes ne témoigneraient pas d’une reconnaissance à la hauteur de leur travail. Selon le SYMET, le personnel de la santé a été plus exposé pendant la période du COVID-19 et en a payé un lourd tribut. Le Syndicat demande que « tous ces agents soient remerciés par des attestations de reconnaissance et décorations pour ceux qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leurs fonctions. Il faut augmenter les moyens et les distribuer de façon équitable dans les différentes structures sanitaires ». Le SYMET reconnaît que des efforts ont été faits pour améliorer le système de santé mais qu’il reste beaucoup à faire.

« L’hygiène hospitalière fait défaut, ce qui retarde l’amélioration de nos données en matière de santé » déplore le SYMET. Face à la volonté du ministère de la santé de recruter des médecins spécialistes étrangers, le SYMET oppose son refus. Il porte à la connaissance du gouvernement qu’il ne partage pas cette idée et propose que le ministère investisse plutôt dans la spécialisation des médecins Tchadiens. Le syndicat souhaite aussi que ces formations en spécialité médico-chirurgicale soient ouvertes à tous les médecins tchadiens sans limitations d’âge.

%d blogueurs aiment cette page :