Paix et sécurité

Lac Tchad, la FMM organise des activités civilo-militaire

Faciliter des interactions de dialogue entre les militaires et la population dans le bassin du Lac Tchad est l’objectif de la Force multinationale mixte qui organise depuis quelques jours des activités civilo militaires dans la province du Lac. Les activités sont importantes dans la prévention contre l’extrémisme violent et le rapprochement de la population avec les militaires. Pour Adam Salami, conseiller aux affaires civilo militaires, « il s’agit avec ces activités de faciliter l’interaction entre la Force multinationale mixte et la population qu’elle est censée protéger dans ses secteurs. La FMM a 4 secteurs au sein des quatre pays qui forment la Force multinationale mixte. Il s’agit également de devenir un appui à l’état et à certaines agences en mettant en place des projets qui puissent avoir un impact rapide et significatif. » explique-t-il.

Suivons Adam Salami.

Selon le chef de la cellule chargée des activités civilo-militaire, plusieurs  activités médicales sont prévues.  Les produits pharmaceutiques qui sont une aide du gouvernement britannique, représentent une valeur de 8 millions CFA par secteur. « Nous avons la responsabilité de tout faire pour soulager la population sur le terrain et leur faire avoir une meilleure perception de la présence des troupes sur le terrain. Les militaires sur le terrain ne sont pas des adversaires, ni des ennemis de la population, ils sont là pour les protéger. » indique le colonel Antoine.

Le colonel Antoine nous parle de l’appui de la FMM pour les populations du lac Tchad.

Pour rappel, les quatre secteurs de la FMM sont : le secteur 1 à Mora au Cameroun, le secteur 2 Bagasola au Tchad, le secteur 3 Baga au Nigeria et le secteur 4 Diffa au Niger.

 

%d blogueurs aiment cette page :