Humanitaire

Les déplacés de Maiduguri bénéficiaires chacun de trente mille naira.

 

Plus de  deux cent déplacés du camp de Teacher Village ont reçu jeudi une somme de trente mille naira chacun à Borno. Cette somme est un don  de la Banque Mondiale. Elle vise notamment à améliorer les conditions de vie des victimes du conflit Boko Haram. Le champ de Teacher Village est situé dans l’Etat de Borno, au nord Est de Nigeria.

Quelques déplacés interrogés par Radio Ndarason International ont remercié la banque mondiale pour ce geste humanitaire. Ils ont déclaré en outre être satisfaits car, leurs enfants peuvent désormais étudier et manger à leur faim.

Selon l’un des déplacés, la Banque Mondiale a procédé en un premier lieu au recensement de tous les déplacés. Ensuite, elle est venue leur apporter une aide financière, a fait remarquer le déplacé.

Pour cette femme, c’est Dieu qui a permis que la Banque Mondiale  vole à leurs secours. D’après elle, cet appui leur permettra de réaliser beaucoup de projets. Elle a indiqué que cette somme lui permettra d’acheter du mil, maïs et ingrédients pour la cuisine. La déplacé a également dit aller faire inscrire ses enfants à l’école.

Le 23 octobre dernier, les représentants des déplacés des sept administrations locales de l’Etat d’Adamawa ont assiégé les locaux de la First City Monument Bank à Yola, au nord-est du Nigeria. Interrogés par RNI, les manifestants ont déclaré protester contre un arrêt volontaire du réseau de cette banque les empêchant de percevoir leurs primes mensuelles. Le programme est baptisé ‘‘opération de soutien social et d’emploi des jeunes’’ Yesso. Il piloté  par le gouvernement fédéral du Nigeria.