Actualité Environnent

Fin à N’Djamena de l’atelier de formation sur la restauration écologique dans les pays du Bassin du Lac Tchad, CBLT.

Les travaux de formation sur la restauration écologique organisée à l’intention des Etats membres du Bassin du lac Tchad ont pris fin ce jeudi à N’Djamena.
Organisée par le ministère tchadien en charge de l’environnement, cette forme a permis de renforcer les capacités des participants en matière de préservation de l’écosystème.
Au cours de l’atelier, plusieurs thématiques ont été abordées par les panelistes. Il s’agit entre autres des du tarissement du Lac Tchad, la préservation des espèces en voie de disparition dans les zones sahéliennes etc..
A l’issue de la formation, les participants ont recommandé le renouvèlement du projet BIOPAL afin d’atteindre les objectifs de cette formation.
Prévu pour une durée de quatre jours, la formation fin jeudi en raison de l’agenda de travail des Etats membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad CBLT, a expliqué le chef de section programme des réserves de biosphère de la CBLT.