Actualités Nouvelles locales

Faible engouement autour des opérations de vote des présidentielles au Tchad

Si dans son communiqué de presse publié le soir après la fermeture des bureaux de vote, la CENI s’est félicitée du bon déroulement des opérations de vote pour les présidentielles au Tchad, il faut noter qu’il y avait peu d’engouement de la part de la population. Pour preuve, beaucoup de bureaux de vote que nous avons sillonnés sont restés vides très longtemps dans la journée. Si dans certains quartiers nord de Ndjamena, on pouvait voir de petits groupes de votants qui exerçaient leur droit citoyen, dans d’autres quartiers du sud, les bureaux sont restés déserts pendant des heures, les votant ne se présentant qu’au compte-goutte. Jusque tard dans l’après-midi, certains bureaux n’avaient pas encore enregistré 100 votants. Et si les uns se sont déplacés pour voter, d’autres disent que leur vote ne peut rien changer car tout est joué d’avance.

Selon les informations glanées çà et là, le calme a prévalu dans les bureaux de vote et Il n’y a pas eu d’incidents majeurs. Beaucoup ont préféré rester chez eux. Les forces de l’ordre ont été déployées en masse dans les quartiers et rues de Ndjamena, et quelque fois à proximité des bureaux de vote.

Dans la classe politique, le déroulement du vote a été apprécié de différentes façons. Lors d’un point presse tenu hier après-midi, le secrétaire général du MPS, parti du président sortant, par ailleurs directeur de campagne de ce dernier, s’est félicité du climat dans lequel s’est déroulé le vote. Pour lui, « le scrutin, s’est déroulé dans le calme et la sérénité. »

Saleh Kebzabo, principal opposant du pouvoir en place qui appelait au boycott de ses élections, s’est exprimé  à travers un direct sur sa page Facebook. Pour lui, l’appel au boycott a été bien suivi et le président en place doit en tirer les leçons. « Sur toute l’étendue du territoire, moins de 10% de la population s’est déplacée pour voter » a-t-il clamé. Masra Succès a lui aussi fait un direct sur sa page Facebook. Il se félicite du respect de l’appel au boycott et trouve que : « le peuple tchadien a acté la fin d’un régime et d’un système et a choisi l’avenir plutôt que le passé. »

Vendredi dernier, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, avait appelé toutes les parties prenantes à faire en sorte que les élections soient crédibles et se déroulent de manière pacifique.

Ce sont 7,3 millions d’électeurs qui étaient appelés aux urnes ce dimanche pour voter parmi 7 candidats dont le président sortant (même si le bulletin de vote comportait 10 candidats). On a compté 22 874 bureaux de vote dans tout le pays. Les résultats provisoires seront connus le 25 avril, et les définitifs a la date du 15 mai.

%d blogueurs aiment cette page :