Environnent

« L’assèchement du lac Tchad est lié au changement climatique » Florence Syvestre

 

 

 

 

La partie sud du lac Tchad est  restée  stable depuis plus de vingt ans selon Florence Sylvestre, la directrice générale de l’institut de recherche pour le développement IRD.

Interrogé lundi à N’Djamena lors d’une conférence-débat sur l’hydrologie du Lac Tchad, Florence Sylvestre a indiqué que la cuvette du lac Tchad reste toujours vulnérable. Selon elle, la principale cause de l’assèchement du lac est, le changement climatique.

Florence Sylvestre a indiqué en outre que le Lac Tchad reprendra son niveau dans les années qui suivent. Elle déclare que : « Pendant les vingt dernières années, il y a trois ou quatre années ou ce Lac était à son plus bas niveau. Quatre années plus tard, le lac a été plus bas ». Pour Florence Syllvestre, ce phénomène de variabilité des niveaux des eaux est lié au changement climatique