Education

Des solutions pour la scolarisation des enfants.

 

La pauvreté ne doit pas être un handicap à la scolarisation des enfants, déclare le directeur général du ministère tchadien de l’éducation nationale interrogé mardi par Radio Ndarason Internationale. Selon Dibe Galy Panain,  le ministère a décidé, cette année, l’inscription en décembre des enfants. Dibe Galy Panain,  affirme aussi, que si le parent paye le minimum des frais d’inscription, les responsables de l’école n’empêcheraient pas à l’enfant de faire cour.