Education

L’Unicef et le gouvernent de l’Etat de Yobé, au Nigeria, encouragent les parents à inscrire les enfants à l’école.

 

 

 Le gouvernement de l’Etat de Yobé  et le fond des Nations unies pour l’enfance, UNICEF, ont lancé vendredi  une campagne pour l’inscription à l’école de tous les enfants de Damaturu. Damaturu est une ville de l’Etat de Yobé, au Nord-est du Nigeria.

Selon Yachilla  Abdullahi, le président communautaire  traditionnel de la ville de Damaturu, cette campagne a pour objectif d’encourager  la scolarisation   des enfants après l’insurrection de Boko Haram.  Selon toujours  lui, cette campagne n’est pas à sa première édition. Il affirme en, outre, que chaque année,  l’Etat de Yobé et ses partenaires initient  de telles activités pour sensibiliser  les enfants à aller à l’école.

Le président communautaire traditionnel indique, en outre, qu’après chaque campagne,  les experts comparent les données à celles des années antérieures et constatent une nette augmentation du nombre d’enfants inscrits à l’école. Pour Yachilla Abdullahi, ce sont les résultats des activités menées sur le terrain  qui  leur a valu  l’appui du Fond des Nations Unies pour l’Enfance, UNICEF.

Il rappelle par ailleurs que l’UNICEF à Damaturu a procédé aussi à la construction d’écoles et  de la formation d’enseignants.

Il est à noter, qu’en 2013, après le massacre d’une trentaine d’élèves par des présumés éléments de Boko Haram dans la ville de Mamudo à proximité de Potiskum à Yobé, les autorités ont ordonné la fermeture de toutes les écoles secondaires de cet Etat. Depuis cet événement dramatique les parents hésitent à envoyer leurs enfants à l’école.