Actualité Humanitaire

Difficile situation des déplacés du camp de Bama, dans l‘Etat de Borno, à quelques jours de la fête du Ramadan.

 

 

La situation économique des déplacés du camp de Bama, dans l’Etat de Borno, n’est pas reluisante. Borno est un Etat du nord-est du Nigeria.

Quelques déplacés interrogés par Radio Ndarason Internationale à l’approche de la fête de Ramadan ont indiqué ne savoir à quel saint se jouer.

L’un des déplacés a expliqué que les mesures barrières édictées par les autorités afin de lutter contre la pandémie covid-19 ont eu un impact négatif sur leurs moyens de subsistance.

« Nous ne pouvons plus exercer les petites activités qui nous permettait de nous prendre en charge », a affirmé le déplacé sur ton morose.

Une veuve qui s’est réfugiée dans le camp de Bama après l’exécution de son mari par les éléments du groupe Boko Haram, a dit n’avoir rien prévu pour la fête.

Notons que le jeûne du Ramadan prend fin le vendredi 22 mai 2020.  D’après le sultan Abubakar Saad, le chef suprême du Conseil musulman du Nigéria, les musulmans du monde entier célébreront la fête de ramadan le samedi 23 mai 2020.