Nouvelles locales

Célébration hier de la journée mondiale de l’alimentation au Tchad.

 

 

La journée mondiale de l’alimentation a été célébrée  le mercredi 10 octobre au Tchad.  Cette journée est célébrée le 10 octobre de chaque année. L’occasion pour Issa Sanogo, le représentant de la directrice du PAM, programme alimentaire mondial au Tchad, de rappeler que la malnutrition touche chaque année 14 million de personnes au Tchad. Selon lui, le Tchad vient en deuxième position sur l’indice mondiale de la faim dans le monde.

Le représentant de la directrice du PAM a également rappelé les objectifs de son organisation. Pour Issa Sanog,  le PAM est une agence par excellence humanitaire, qui travaille avec ses partenaires à savoir la FAO, le gouvernement ou les autres partenaires pour lier leur intervention humanitaires avec les interventions de développement en intégrants les activités qui s’accompagnent d’interventions dans l’éducation, la nutrition… etc . L’expert de dire que cette approche d’intégration et de convergences des activités des partenaires ensemble avec le gouvernement, transformera cette situation qui peut être perçu comme une situation de crise en une opportunité de développement.

Le représentant de la FAO, organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture au Tchad souligne pour sa part que 600 milles personnes souffrent de la malnutrition dans la bande sahélienne. Pour Roukhaya Mahamat Traoré, les conséquences de la malnutrition sur les cerveaux pendant  les milles premiers jours de l’enfant sont irréversibles. L’expert de poursuivre que la société crée des citoyens qui deviennent un poids pour la société. Roukhaya Mahamat Traoré  de conclure que  les pays les plus touchés sont entre autres le Lac, le Batha, le Guera, le Barh el Gazel, le kanem et le Wadi Fira.

%d blogueurs aiment cette page :