Actualités Nouvelle régionales Sécurité

Burkina Faso : L’armée reconnaît la mort de civils lors d’un raid

L’armée burkinabè a reconnu mercredi la mort de civils lors de frappes aériennes contre des « groupes terroristes » dans l’est du Burkina Faso, sans en préciser le nombre, des habitants de la région interrogés par l’AFP parlant d’une « trentaine » de tués.

« Des actions de ciblage visant des groupes terroristes responsables de plusieurs exactions ont été effectuées dans plusieurs localités (Djamanga, Djabiga, Mandéni, Bounou, Obiagou, Pognoa-Sankoado) de la région de l’Est » lundi, indique l’état-major de l’armée dans un communiqué. « Au cours de ces opérations qui ont permis de neutraliser plusieurs dizaines de terroristes, les frappes ont malencontreusement causé des victimes collatérales au sein des populations civiles », ajoute-t-il.

Les victimes, dont le nombre n’a pas été communiqué par l’état-major, « se trouvaient à proximité d’un repaire terroriste sur l’axe Kompienga-Pognoa » lorsqu’elles « ont malheureusement été mortellement atteintes par des projectiles », souligne le texte.

Cependant, l’état-major indique qu’une enquête « a immédiatement été ouverte en vue de situer les responsabilités » et présente ses « sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes ». Il assure de son « engagement à collaborer pleinement avec les services compétents et les populations pour faire toute la lumière sur cet incident malheureux ».

About the author

Mbodou Hassane Moussa

Journaliste de formation et de profession. Passionné par l'écriture, le digital et les médias sociaux, ces derniers n'ont aucun secret pour lui. Il a embrassé très tôt l'univers des médias et de la Communication. Titulaire d'une Licence en journalisme et d'un Master en Management des projets, Mbodou Hassan Moussa est éditeur Web du journal en ligne Toumaï Web Médias. Aujourd'hui, il est devenu Webmaster à la Radio Ndarason internationale et collabore à la réalisation du journal en langue française et dialecte Kanembou.

%d blogueurs aiment cette page :