Actualités Bassin du Lac Tchad Nouvelle régionales Paix et sécurité

Bassin du Lac-Tchad : Gestion des armes légères et de petit calibre récupérés, au centre d’une réflexion à N’Djaména

Dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités du programme d’appui de l’Union Africaine à la Force Mixte Multinationale (FMM), le quartier général de la FMM au Tchad, organise un atelier de Consultation sur l’élaboration de Procédures Opérationnelles Standards sur les armes légères et du petit calibre récupérées dans les zones d’opérations.

Les travaux de ladite atelier ont démarré ce mercredi 01 décembre 2021, à N’Djaména en présence des experts des pays membres du Bassin du Lac Tchad et du Bénin. L’atelier vise à examiner et consolider les progrès accomplis sur le document de procédures Opérationnelles sur la gestion des armes récupérées mais aussi, proposer des solutions aux besoins pour que la FMM respecte les normes internationales admises en la matière.

La Représentante du la commission de l’Union Africaine Mme Kesia Onam Topoh, a dès l’entame ses propos a rendu hommage aux soldats tombés sur le champ de bétail dans le cadre de leurs missions. Elle a mis l’accent l’importance et la nécessité pour l’Union Africaine le soutien de l’Union Africaine à la FMM et la CBLT.

Pour sa part, le Représentant du Commandant de la Force Mixte multinationale, le Colonel Major Nana Paulin de rappeler qu’aujourd’hui, les armes légères et de petit calibre constituent un défi pour la sécurité internationales et celles des États membres du Bassin du Lac-Tchad. Donc, elle invite les participants à réfléchir et discuter afin de sortir un document pertinent qui permettra de faire taire les armes dans la sous-région.

Lançant officiellement les travaux, le représentant Ibbo Daddy Abdoulaye, représentant le Secrétaire exécutif de la CBLT (Commission du Bassin du Lac-Tchad), a souligné la nécessité pour la FMM d’aligner ses opérations sur les meilleures pratiques internationales. Pour lui, l’élaboration de ces procédures Opérationnelles Standards constitue à n’en point douter un moyen d’accompagner les efforts de la FMM et aussi de la stratégie régionale de stabilisation.

S’agissant de mobilisation des fonds, Ibbo Daddy Abdoulaye, interpelle les partenaires en ce terme : « Il est important de rappeler que les Plans d’actions Territoriaux de la Stratégie régionale de stabilisation sont aujourd’hui une réalité. L’heure est donc à la mobilisation des fonds nécessaires pour le financement des différents projets élaborés par les gouverneurs des 8 régions concernées. Il importe aussi de souligner que les résultats attendus de ces Plans d’actions territoriaux ne sauraient être atteints que si les populations civiles sont sécurisées et rassurées, dans leurs zones respectives ».

Aussi, il a souligné la mise en œuvre effective de l’élaboration de ces procédures des gestions des armes légères et du petit calibre constitue un pas décisif pour la réussite de l’approche holistique.

Durant les experts répondront aux défis liés à la gestion d’armes légères et de petit calibre et des engins explosifs improvisés dans chacun des pays contributeurs de troupes.

About the author

Mbodou Hassane Moussa

Journaliste de formation et de profession. Passionné par l'écriture, le digital et les médias sociaux, ces derniers n'ont aucun secret pour lui. Il a embrassé très tôt l'univers des médias et de la Communication. Titulaire d'une Licence en journalisme et d'un Master en Management des projets, Mbodou Hassan Moussa est éditeur Web du journal en ligne Toumaï Web Médias. Aujourd'hui, il est devenu Webmaster à la Radio Ndarason internationale et collabore à la réalisation du journal en langue française et dialecte Kanembou.

%d blogueurs aiment cette page :