Religion

Après 15 jours de jeûne, des déplacés de Kaya appellent à l’aide

Les musulmans du monde entier ainsi que ceux du Tchad, ont déjà observé 15 jours de ramadan. Sous la chaleur ardente et avec la situation d’insécurité que traverse le Tchad, le ramadan de cette année n’est pas exactement comme les autres. Les déplacés du site de Kaya par exemple se disent confrontés à d’énormes difficultés après ces 15 jours de ramadan. Kaya est un site situé à 7 km au sud de Bol, chef-lieu de la province du lac. Les déplacés se disent fatigués et affamés par manque de nourriture pour la rupture du jeûne. Selon eux, il n’y a pas d’abris pour se protéger contre la chaleur. Face à ces difficultés, les déplacés demandent à l’Etat, aux humanitaires et aux personnes de bonne volonté de venir les secourir.
Écoutons ces déplacés nous parler de leurs difficultés au micro de la RNI.

Ceci est un extrait de l’émission Mag au féminin en Boudouma, chaque samedi à 16h30 sur FM à Ndjamena, Bol, Doum-Doum, Ngouri, Bagasola et Liwa.

%d blogueurs aiment cette page :