Actualités Stabilisation

Afrique : Plus de 280 millions de personnes sous-alimentés 2020 (Rapport)

C’est un rapport intitulé « Afrique-Vue d’ensemble régionale de la sécurité alimentaire et de la nutrition 2021 : Statistiques et tendances » qui rapporte ces chiffres. Selon ce rapport numérique co-rédigé par la Commission de l’Union Africaine (CUA), la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 281,6 millions d’Africains étaient sous-alimentés en 2020. Ces chiffres font 89,1 millions de plus que celles de 2014.

Le rapport mentionne aussi que la faim continue de faire rage à cause des conflits, du changement climatique et des ralentissements économiques, liées à la pandémie de covid-19.

En Afrique, la faim s’est considérablement aggravée depuis 2013, et la plus grande partie de cette détérioration s’est produite entre 2019 et 2020, souligne aussi le rapport. Le rapport précise que « les niveaux et les tendances en matière de faim varient considérablement d’une sous-région à une autre. Environ 44 % des personnes sous-alimentées sur le continent vivent en Afrique de l’Est, 27 % en Afrique de l’Ouest, 20 % en Afrique centrale, 6,2 % en Afrique du Nord et 2,4 % en Afrique australe ».

Les organismes auteurs de ce rapport lancent un appel aux pays en ces termes : « Les pays doivent se mobiliser et s’appuyer sur les résultats du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, du Sommet Nutrition pour la croissance et de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 26) ».

Par ailleurs, ils insistent en rappelant qu’il faut « une vision commune, une forte mobilisation politique et une collaboration intersectorielle efficace, y compris avec le secteur privé, pour s’entendre sur les arbitrages et trouver et mettre en œuvre des solutions durables qui transforment les systèmes agroalimentaires ».

%d blogueurs aiment cette page :