Actualités

Afrique : La coalition mondiale contre DAECH entend renforcer la lutte contre le terrorisme en Afrique 

Les travaux de la Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech ont pris fin mercredi à Marrakech, en présence des représentants de 84 pays et organisations internationales. Cette réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech a vu la présence de 47 ministres, dont 38 chefs de diplomatie, qui ont apporté leur contribution aux thématiques axées sur la sécurité et la stabilité régionale afin de mieux faire face aux sources du terrorisme et d’extrémisme dans le continent.

Lors de cette réunion, les ministres de la Coalition ont évalué minutieusement les efforts faits dans le domaine de la stabilisation dans les zones précédemment impactées par Daech, de la communication stratégique contre la propagande de radicalisation de ce groupe terroriste et de ses affiliés, et la lutte contre les combattants terroristes étrangers.

Organisée à l’invitation conjointe du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résident à l’étranger, Nasser Bourita, et du secrétaire d’État américain, Antony Blinken, cette première réunion de la Coalition mondiale anti-Daech en Afrique a été l’occasion pour la poursuite de l’engagement et de la coordination internationale dans la lutte contre Daech, avec un accent particulier sur le continent africain ainsi que sur l’évolution de la menace terroriste au Moyen Orient et dans d’autres régions.

Selon le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, la coalition mondiale a décidé de renouveler sa détermination à l’Afrique dans le domaine du renforcement des capacités des États africains pour mieux faire face à la menace terroriste. Toute solution durable, dit-il, repose sur les efforts nationaux, régionaux et internationaux pour vaincre le terrorisme.

« L’expérience du Maroc dans la lutte contre le terrorisme est demandée sur le continent africain. L’Afrique doit bénéficier de l’intérêt de la coalition mondiale contre DAECH dans la nécessité de la soutenir dans le développement et le renforcement des capacités nécessaires pour faire face aux risques liés aux ambitions expansionnistes de Daech sur le continent africain », a-t-il déclaré.

Pour sa part, la sous-secrétaire d’État américaine chargée des Affaires politiques, Victoria Nuland, a affirmé que l’adhésion de 13 pays africains envoie un message fort au terrorisme. Il a ajouté que le fait de soutenir les zones non contrôlées par le gouvernement répond en partie à la lutte contre le terrorisme.

« Nous sommes dans plusieurs pays du monde pour protéger les gouvernements fragiles. Les membres de la Coalition mondiale contre Daech sont engagés à assurer la défaite durable de Daech en Irak et en Syrie, sur le continent africain et dans le monde entier. L’action de la Coalition s’est étendue de la libération du territoire contrôlé par Daech en Irak et en Syrie à l’identification des régions du monde qui peuvent être des terrains fertiles pour les groupes terroristes et à la résolution des causes profondes », a souligné Victoria Nuland.

La réunion de Marrakech a permis d’évoquer des moyens d’action conjointe pour lutter contre les dangers terroristes sous toutes ses formes, mais également des mesures à même de renforcer les stratégies et les capacités sécuritaires des pays du continent, le but étant d’affaiblir cette organisation terroriste.

Avec Alwihda info 

About the author

Mbodou Hassane Moussa

Journaliste de formation et de profession. Passionné par l'écriture, le digital et les médias sociaux, ces derniers n'ont aucun secret pour lui. Il a embrassé très tôt l'univers des médias et de la Communication. Titulaire d'une Licence en journalisme et d'un Master en Management des projets, Mbodou Hassan Moussa est éditeur Web du journal en ligne Toumaï Web Médias. Aujourd'hui, il est devenu Webmaster à la Radio Ndarason internationale et collabore à la réalisation du journal en langue française et dialecte Kanembou.

%d blogueurs aiment cette page :