Actualité sécurité

20 morts et 14 blessés dans une présumée attaque de Boko Haram à Gajiganna, dans l’Etat de Borno.

Les attaques meurtrières des présumés éléments de Boko Haram se poursuivent au nord-est du Nigeria.

Dimanche dernier, c’est le village de Gajiganna qui qui a été ciblé par ce groupe. Vingt(20) civils de la localité ont été tués dans l’attaque et quatorze autres ont été blessés. Le village Gajiganna est situé à 50 kilomètres de Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno. C’est le nord-est du Nigeria.

D’après des sources locales citées lundi par l’Agence France Presse(AFP), les insurgés étaient arrivés à bord de plusieurs pick-up. Ils ont choisi l’heure de la rupture du jeûne du Ramadan pour attaquer, a affirmé la source.

Un responsable d’une milice d’auto défense locale a expliqué que les insurgés se sont mis à tirer des roquettes sur les habitations dès leur incursion. C’est ce qui a justifié selon lui le nombre   importante de perte en vie humaine.

Dans un communiqué de presse, l’Etat Fédéral du Nigeria a annoncé avoir lancé une opération militaire dans l’Etat de Katsina afin de neutraliser les bandits et kidnappeurs qui sévissent dans la zone.