Société

Les leaders communautaires de la PLT disent avoir un rôle primordial à jouer dans la lutte contre les VBG

Les leaders communautaires de la province du lac Tchad ont affirmé jeudi avoir un rôle important à jouer dans le processus de réduction des violences basées sur le genre dans leurs provinces respectifs.
Interrogés par Radio Ndarason Internationale à l’occasion des manifestations de la quinzaine de lutte contre ces violences dans cette région, les leaders religieux de cette province ont indiqué la pauvreté et l’ignorance sont les principales causes des violences basées sur le genre dans cette province. Selon eux l’insécurité qui prévaut actuellement occasionne d’autres formes de violences dans la province du lac.
Pour juguler ce problème, les chefs religieux de la province du lac ont indiqué initier des écoles communautaires. L’objectif selon eux, est d’éduquer les enfants dès le bas âge afin, qu’ils prennent conscience très tôt de la nécessité de vivre en respectant les règles de la société.