Bassin du Lac Tchad Nouvelles locales

Situation des femmes rurales dans la province du lac

femmes travaillant sur le lac tchad

Les femmes rurales de la province du lac sont confrontées à plusieurs difficultés dans leurs activités. Les inégalités basées sur le genre sont une cause de cette réalité, et leur impact sur l’employabilité de la femme rurale sont alarmants. Selon un rapport publié par INADES formation, en juillet 2020, elles sont victimes de discrimination.

A Liwa, malgré le fait que beaucoup de femmes ont créée des groupements, rien de concret n’est développé par elle. Pourtant les groupements existent depuis plusieurs années déjà.  Quelques-unes en témoignent « Les ONG nous aident mais cela n’est pas suffisant. Nous avons trop des difficultés dans nos activités. L’aide qu’on reçoit nous permet quelque fois de faire du commerce, mais c’est très difficile. Car les montants reçus sont le plus souvent insuffisants. On a vraiment envie d’améliorer et développer notre groupement en faisant des commerces si on reçoit plus d’aide. »

La question de la participation de la femme au développement, à la prise de décision au sein des ménages, ou tout simplement à son autonomisation économique a toujours figuré en bonne place dans les politiques publiques. Raison pour laquelle, Inades-Formation Tchad et ses partenaires entendent améliorer l’accès des femmes aux ressources productives, réduire les inégalités de genre pour renforcer la femme dans son rôle et ses fonctions sociales. L’étude a établi que la femme rurale est essentiellement ménagère, avec comme principale activité professionnelle l’agriculture (45,2%), suivie du commerce (38,9%).

Les femmes rurales sont aussi celles qui sont les plus touchées par la pauvreté. Selon une étude récente, seules 19.3 % des femmes rurales ont leurs propres sources de revenus, contre 60% des hommes. Les femmes en milieu rural sont confrontées à plusieurs défis, notamment l’accès aux services essentiels tels que les intrants, les outils de travail, l’eau, l’énergie, la propriété foncière, l’information, la formation, l’éducation et les crédits agricoles.

 

%d blogueurs aiment cette page :