sécurité

Près de 1000 détenus soupçonnés d’appartenir à Boko Haram libérés par l’armée nigériane.

 

 

Près de mille détenus soupçonnés d’appartenir au groupe  Boko Haram ont été  libérés mercredi par  l’armée nigériane  à Maiduguri, au nord-est du Nigeria. Selon les sources proches de Babagana Umara Zulum, gouverneur de l’Etat de Borno cité par Africa Radio, leur libération est intervenue après une enquête. Pour le  commandant de l’armée nigériane citée toujours par Africa Radio, les personnes libérées ont été remises aux autorités locales.