Actualités Paix et sécurité

Sécurité : Dix huit personnes tuées par des présumés Boko Haram dans le canton de Teteferom, région du lac.

18 personnes ont été tuées par des présumés Boko Haram dans le canton de Teteferom dans la région du lac depuis deux jours. L’information a été donnée par les sources locales et a fini par être confirmée par les sources hospitalières. Selon ces sources, la plupart des victimes sont égorgées. Ces sources parlent de trois blessés : Deux par balles et un survivant d’une tentative d’égorgement. Elles parlent également d’une dizaine de femmes emportées par les assaillants.

Lorsque les  Boko Haram sont entrés dans la ville, déclare un membre de familles des victimes, ceux qui avaient la chance de courir, ils ont échappé au drame. Selon lui, certains ont été égorgés et d’autres ont réçus des balles. Les populations se sont déplacées au Sud du wadi, vers kafé, kaiga kindjiria. Les boko haram ont laissé les morts et ils sont partis. Ils ont emporté une dizaine de femme et enfants. On a enterre 18 personnes. Les maris ou les enfants des femmes emportées ont été égorgés. Ils concluent par une demande d’assistance de l’état.

Les sources hospitalières signalent la visite ce dimanche matin des blessés par le gouverneur de la région du lac. Ce dernier est resté injoignable.

Cette attaque des présumés Boko Haram est la deuxième de la semaine dernière dans la région du lac. La précédente est celle du site des déplacés de Djaherome. Djaherome est à 35 km au Nord -est de Kiskira. Cette attaque a fait deux morts, deux blessés, deux véhicules  et une partie du marché de Djaherome complètement incendiée.

%d blogueurs aiment cette page :