Actualités Paix et sécurité

Sécurité : Des présumés Boko Haram attaquent le site des déplacés  Djaherome.

Les présumés Boko Haram se sont attaqués au site des déplacés de Djaherome, à 35 Kms au Nord-est de Kiskira dans la région du lac la nuit de mercredi à jeudi dernier. Les sources locales donnent le bilan de deux personnes tuées, deux blessés, deux véhicules des privés et une partie du marché incendiée. Les deux personnes mortes sont un homme tué par les présumés Boko Haram et une jeune femme morte à la suite de l’incendie qui a atteint sa maison. Les deux blessés légers sont acheminés à l’hôpital de Liwa. Cette information est confirmée par les sources hospitalières.

Selon ces sources, les autorités locales se sont rendues sur le lieu de l’attaque ce matin. Celles-ci sont restées injoignables depuis mercredi matin. Toujours selon ces sources, les présumés Boko Haram ont du fuir grâce à la réplique de l’unique gendarme du site des déplacés Djaherome.

Le mouvement djihadiste Boko Haram est officiellement diminué, mais les actions sur terrain montrent qu’il dispose des capacités de nuisance de la population grâce à la guerre asymétrique dans le bassin du lac Tchad.

Le week-end dernier, une importante base militaire de l’armée  nigériane a été attaqué par des présumés membres de Boko Haram dans l’Etat de Yobé, dans le Nord-est du Nigéria, proche de la frontière avec le Niger. C’est la deuxième attaque en deux jours du groupe djihadiste contre l’armée nigériane dans l’Etat de Borno.

Les armées des quatre pays du bassin du lac Tchad et celle de la Force multinationale mixte, FMM, sont engagées, depuis 2016 dans la lutte contre Boko Haram. Les opérations militaires sont en cours dans ces pays riverains du lac Tchad, à savoir, le Niger, le Nigeria, le Cameroun et le Tchad. Mais,  les attaques et l’insécurité causées par le groupe armé Boko Haram continuent d’affecter lourdement les populations de la région. On estime que 2,3 millions de personnes  déplacées à cause des violences dans le bassin A cela il faut ajouter au moins  200 milles réfugiés.

%d blogueurs aiment cette page :