Actualités

Sahel : La présidente en exercice du Conseil des ministres en charge du genre plaide pour le renforcement de résilience en monde rural

La ministre tchadienne de la Femme, de la Famille et de la Protection de la petite enfance, Amina Priscille Longoh, par ailleurs présidente en exercice du Conseil des ministres en charge du genre du G5 Sahel, a pris part hier en Guinée-Bissau, à la journée portes ouvertes sur la mise en œuvre, en Afrique de l’Ouest et au Sahel, des résolutions 1325 qui concernent la question de genre, jeunes, paix et sécurité.

L’objectif de cette Journée Portes Ouvertes régionale est de définir les actions et les initiatives prioritaires à entreprendre en vue d’améliorer les résultats et d’impacter la mise en œuvre de la Résolution 1325 (2000), relative aux femmes, à la consolidation de la paix et à la prévention des conflits dans la région.

Les journées portes ouvertes offrent une plateforme aux femmes dirigeantes pour s’adresser directement aux hauts cadres de l’ONU au niveau des pays en vue de partager leurs expériences, leurs inquiétudes et leurs priorités afin de résoudre les conflits et accroitre la sécurité. Comme par le passé, la Journée Portes-Ouvertes Régionale 2021 a réuni des femmes et des jeunes leaders d’Afrique de l’Ouest et du Sahel, y compris ceux et celles du monde rural, des acteurs des organisations de la société civile, des universitaires, des représentants d’organisations régionales, des membres de la diaspora et des représentants des entités des Nations Unies.

Pour rappel, la délégation tchadienne conduite par la Ministre de la promotion de la femme et du genre est composée des représentants du conseil national de transition, de la société civile, des organisations des jeunes du monde rural et du PNUD-TCHAD. Durant son séjour en Guinée Bissau, la délégation va plaider pour l’épanouissement des femmes, de la jeunesse ainsi que la résilience des couches vulnérables du monde rural.

 

%d blogueurs aiment cette page :