Éducation

Reprise des cours à Bagasola

Le secteur de l’éducation nationale tchadien a été paralysé par une grève sèche des travailleurs lancée le 11 janvier dernier par la plateforme nationale revendicative. Cette grève a été momentanément suspendue le lundi 8 février à l’issu d’une médiation menée par les leaders religieux. La plateforme revendicative réclame entre autres, la levée du gel des effets financiers, des avancements et reclassements et le paiement des frais de transport de 2017 à 2019.

À la suite de l’annonce de la levée de la grève, Radio Ndarason International a fait le tour de quelques établissements de Bagasola pour constater l’effectivité de la reprise des cours. Bagasola est situé dans le département de Kaya dans la province du lac Tchad.

Quelques élèves interrogés ont émis le vœu de voir les chefs d’établissement organiser des cours de rattrapage afin de leur permettre de rehausser leur niveau et rattraper le temps perdu.

Le message a été favorablement reçu par le directeur de l’école évangélique de Bagasola, Petangsou Jean Paul. Il entend organiser des cours de rattrapage selon le calendrier et la disponibilité des enseignants pour finir le programme dans son établissement.

Il faut rappeler que depuis 2016, le secteur éducatif tchadien fait face à des grèves répétitives. Des grèves qui selon le pédagogue Djimrassèm Thalès, impacteront négativement sur le déroulement normal du calendrier de l’année scolaire. Le pédagogue explique que les grèves répétitives auront à long terme de graves répercussions sur le niveau intellectuel des apprenants. Les élèves passeront en classe supérieur avec des tares, ils n’étudieront qu’une seule partie du programme prévu pour  leur niveau.

%d blogueurs aiment cette page :