Humanitaire Nouvelle régionales

Région de Diffa : La FAO met en place plus de 200km de bande par feu à Chétimari au profit de 2755 ménages

La FAO continue de venir en aide aux populations qui vivent en détresse soit à cause des catastrophes naturelles telles que le changement climatique ou la guerre contre le djihadisme dans ce pays. Après avoir annoncé en Novembre dernier son projet visant à renforcer l’appui aux moyens d’existence des populations de cette région du Sahel central confrontée à de multiples facteurs notamment les conflits armés, le changement climatique et l’impact de la covid-19, l’agence des Nations unies lance également ce samedi 13 novembre 2021 dans la commune de chétimari (SAYAM) à Diffa, des activités de mise en place de près de 200km de bandes par feu pour renforcer la résilience, face aux effets du changement climatique au profit de près de 2755 ménages, soit près de 20000 personnes.

Ce projet servira à faire face à un risque permanent des feux de brousse, protéger le pâturage et l’environnement.  La FAO en partenariat avec l’ONG Karkara réalisera donc 200 kilomètres de bande pare feu dans la commune de chétimari.

Pour le chef du sous bureau FAO de Diffa, Dr.Alio Djibril Hamza «les feux de brousse constituent un risque permanent pour les maigres ressources fourragères produites chaque année à l’issue des campagnes agropastorales».

Ces activités entrent dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Améliorer la sécurité alimentaire, la nutrition et la résilience des communautés de Diffa touchées par les chocs naturels, le changement climatique et le conflit du bassin lac Tchad ».

Le préfet du département de Diffa a indiqué, au cours de la cérémonie de lancement du projet, que « le projet en s’attaquant aux problèmes de la sécurité alimentaire, au problème de la dégradation de l’environnement, touche les leviers fondamentaux de la constitution de la résilience communautaire, gage d’un développement harmonieux de la nation toute entière ».

Mais le préfet M. Aboubé Adamou ajoute pour sa part que « La campagne hivernale 2021, malgré les pluies mal reparties dans l’espace et dans le temps, a permis un développement du tapis herbacé en quantité dans la zone nord de la commune de chétimari»

%d blogueurs aiment cette page :