Actualité Société

Pénurie de carburant dans l’Etat de Borno, au nord-est du Nigeria.

Photo Taken In Aachen, Germany

Les mesures préventives prises par les autorités de l’Etat de Borno, au nord-est du Nigeria à l’effet de limiter le nombre de nouvelles infections au Covid-19 à des conséquences fâcheuses sur le plan socio-économiques à Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno.

En effet, les détenteurs d’engins à deux et quatre roues peinent depuis le lundi dernier à se ravitailler en carburant. Presque toutes les activités tournent au ralentie, a confié un habitant de la capitale à Radio Ndrason Internationale.

D’après cette source, hormis la méga station NNPC, la plupart des stations-services de Maiduguri sont hermétiquement fermés. Cette situation oblige nombres de détenteurs d’engins à moteurs à passer de longues files d’attentes à la NNPC pour se ravitailler en carburant.

L’un des habitants interrogés par Radio Ndarason Internationale, dit espérer voir la situation se décanter d’ici la fin de la semaine. Il a fait savoir que cette crise est intervenue à la suite de la fermeture des frontières entre l’Etat de Borno et les autres Etats du Nigeria.

A noter que le Nigeria a pris une batterie de mesures afin de lutter contre le coronavirus. Il s’agit entre autres de l’interdiction de circulation des bus, de la fermeture des bars, écoles et autres lieux publics. Depuis quelques jours, les populations de plusieurs Etats du pays sont confinées chez elles.