Actualités Paix et sécurité

Un officier supérieur de l’opération Lafia Dolé tué par Boko Haram à Borno, au nord-est du Nigeria.

Nigerian soldiers patrol on October 12, 2019, after gunmen suspected of belonging to the Islamic State West Africa Province (ISWAP) group raided the village of Tungushe, killing a soldier and three residents. - Four civilians and three soldiers have been killed in attacks in northeastern Nigeria blamed on jihadist fighters, local residents and militias said on October 12, 2019. (Photo by - / AFP) (Photo by -/AFP via Getty Images)

Un officier supérieur de l’opération Lafia Dolé a été tué le lundi dernier par  les éléments du groupe Boko Haram à Borno, au nord-est du Nigeria.

Selon le porte-parole de l’opération Lafiya Dolé cité par le journal Sahara Reporter,  l’officier a été tué dans une embuscade tendue par ces derniers. Il dirigeait une colonne pour éradiquer les terroristes sur l’axe Sabon Gari-Wajiroko, près de Damboa lorsque sa colonne est tombée dans une embuscade ce dimanche vers 10 heures.

La victime commandait le secteur 2 de l’Opération Lafiya-Dolé, une unité anti-terroriste opérant dans le nord-est du Nigeria.

« Le colonel est décédé dans un hôpital militaire où, il était soigné après l’embuscade »,   a indiqué   le porte-parole de l’opération Lafiya Dolé au journal Sahara Reporter.

Le porte-parole de l’opération Lafiya Dolé a souligné que le défunt a été un brave soldat qui a toujours combattu pour son pays.