Nouvelles locales

Les syndicats des transporteurs de Bol satisfait de la mesure portant reprise momentanée du transport routier au Tchad.

LOS ANGELES, CA - MAY 15: A bus is parked at the launch of the German bus company FlixBus on May 15, 2018 in Los Angeles, California. Frederick M. Brown/Getty Images/AFP

 

Le syndicat des transporteurs de Bol ont indiqué le mardi 30 juin être content de la mesure portant reprise momentanée du transport routier sur toute l’étendue du territoire nationale.

D’après le président du syndicat des transporteurs du lac, Ali Abdoulaye, le trafic aérien s’est arrêté il y’a plusieurs mois à cause de la pandémie de covid-19. Il a fait savoir que beaucoup de personnes ont été mis au chômage à la suite de cette situation.

Par ailleurs, Ali Abdoulaye a rappelé que les travailleurs du secteur de transport font face à la cherté du pris de carburant dans les différentes stations-services du pays. Cette cherté de se fait sentir à cause de la limitation du nombre de passer, a ajouté le président du syndicat des transporteurs routiers.

Quelques voyageurs interrogés  par Radio Ndarason Internationale ont dit être heureux de pouvoir enfin voyager. Chose qui était impossible il y a un mois. Pour cause, le gouvernement tchadien a décidé de fermer les frontières de toutes les provinces du pays.

Pour rappel, le vendredi 8 mai 2020, le gouvernement a décidé d’interdire l’entrée et sorties de personnes dans tous les chefs-lieux de la province et dans la ville de N’Djamena afin de lutter contre la propagation de la covid-19.