Santé

Les parents appelés à vacciner les enfants à Bagassola

Le médecin chef de district de Bagassola, Dr Kaibang Ndele, a invité le week-end dernier les parents à faire vacciner massivement leurs enfants contre la poliomyélite à Bagassola.  L’appel a été lancé lors de la 1èrephase de campagne de vaccination qui s’est déroulée du 13 au 15 novembre 2020 sur l’ensemble du territoire national. Bagassola est une localité tchadienne située dans la province du lac.

Selon Dr Kaibang Ndele, la réussite du projet d’éradication de la polio dans cette localité dépend du degré d’implication des parents dans la lutte contre ce virus. Le médecin a exhorté par la même occasion, les chefs traditionnels à s’impliquer activement dans la lutte contre cette maladie.

Aussi, a-t’il rappelé à la presse, ses fonctions principales à savoir, former et informer. La radio est un puissant moyen de communication qui peut aider à persuader et convaincre les parents réticents à faire vacciner leurs enfants, a fait remarquer Dr Kaibang Ndele.

D’après Jean-Bosco Ndikokubwayo, le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) au Tchad,  90 nouveaux cas de poliomyélite ont été enregistrés au Tchad depuis septembre 2019 à nos jours. Abderamane Adji, la chargée de communication du Programme élargie de vaccination(PVE) au ministère de la santé publique a précisé que les cas enregistrés sont dérivés de la souche vaccinale de la poliomyélite.

En 2019, le pays n’avait enregistré que trois cas de poliomyélite. Le premier cas a été enregistré à Koundoul et les deux autres à Mongo.

Rappelons que la deuxième phase de vaccination se déroulera du 27 au 29 novembre sur toute l’étendue du territoire national. Cette seconde phase permettra aux parents qui n’ont pas pu faire vacciner leurs enfants pendant la première campagne de vaccination de le faire afin d’immuniser leurs  enfants contre la poliomyélite.