Actualité sécurité

Les habitants du lac Tchad appelés à s’impliquer d’avantage dans la lutte contre Boko Haram.

Les auditeurs de Radio Ndarason Internationale(RNI) ont appelé ce jeudi les habitants de la province du lac Tchad(PLT) à faire front commun contre le péril Boko-Haram.

Interrogé ce matin dans l’émission interactive quotidienne ‘‘appel Thématique’’, les participants ont conseillé à la population de s’impliquer d’avantage dans cette guerre que leur impose ce groupe.

« Même si ton propre frère adhère au groupe Boko-Haram, il faut le dénoncer aux autorités militaires», a indiqué l’un des participants. Selon lui, ces forces du mal vivent au milieu de la société.

Le second participant a pour sa part invité les habitants à cohabiter avec les leaders communautaires afin de débusquer les personnes suspectes et les mettre hors d’état de nuire.

D’après le troisième intervenant, il est vital que les fils de la province du lac prennent conscience du danger, mutualisent leurs efforts afin de garantir le développement de leur province.

Interrogé par Radio Ndarason Internationale, l’expert en extrémisme violent Baniara Yoyana a lui également fait savoir que le  terrorisme est un phénomène mondial qui demande  une conjugaison d’efforts de toutes les parties impliquées dans la lutte.