Actualités Humanitaire

Les habitants de l’extrême-nord du Cameroun bénéficiaire d’un appui du PAM.

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la covid-19, le Programme Alimentaire Mondial(PAM) a décidé  d’appuyer  plusieurs ménages dans l’extrême-nord  du Cameroun. Une région frappée de plein fouet par le conflit de Boko Haram.

Selon  ‘‘l’œil du Sahel’’,  le journal hebdomadaire d’information  de l’extrême nord Cameroun,   ce sont au total dix-sept mille trois cent soixante (17 360) habitants  qui ont été ciblés par le Programme Alimentaire Mondial, PAM.

Financé par l’USAID, le projet vise à atténuer la souffrance des couches à l’effet  d’améliorer leurs conditions de vie en cette période marquée par la pandémie de covid-19.

Selon un responsable du PAM, cité par l’Œil du Sahel, cette assistante est allouée à auteur de trente-mille (30 000) Fcfa par mois.   Il tient également compte de la taille du ménage, a précisé un responsable du PAM.

Rappelons,  que dans l’extrême-nord du Cameroun,  le secteur informel a été touché par les restrictions mis en place par le gouvernement  pour freiner la propagation de la maladie à coronavirus. Les acteurs les plus frappés sont entre autres, les cordonniers, menuisiers, maçons, paysans, éleveurs.