Actualité Société

Les habitants de la province du lac Tchad appelés à établir des actes de naissance à leurs enfants par le 1er adjoint au maire de Bol, chef-lieu de la province du lac Tchad.

There are chunks of floating grass in this mare in the Chari River.

Le 1er adjoint au maire de Bol, chef-lieu de la province du lac Tchad, a demandé ce lundi 22 juin, aux habitants de Bol d’établir des actes de naissance à leurs enfants.

Selon Alhadje Idriss Moustapha Kelley, beaucoup de femmes donnent naissance en cette période de pandémie de covid-19.

Cependant, ces dernières ne prennent pas la peine de déclarer et enregistrer les nouveaux nés à l’état civil afin qu’on leur délivre un acte de naissance.

« Tout enfant a droit à un acte de naissance », a rappelé Alhadje Idriss Moustapha Kelley avant d’ajouter que l’acte de naissance est gratuit.

Rappelons que l’article 06 de la loi 0087 de 2013, portant organisation de l’état civil au Tchad, précise que « la déclaration de naissance est obligatoire et gratuite »