Santé

Les fumeurs plus vulnérables face à Covid-19 à cause du partage

mégots de cigarette

Le ministère nigérien de la Santé publique en collaboration avec le Centre pour la lutte contre le tabac en Afrique (CLATA), a organisé, mercredi 17 février à Niamey, une conférence-débat sur le tabagisme et la Covid-19. L’occasion d’édifier le public sur les conséquences du tabagisme et ses implications dans le contexte mondial marqué par la pandémie du Covid-19 et par la même occasion, poursuivre la sensibilisation anti-tabac. La rencontre a vu la participation des cadres du ministère de la Santé publique, des spécialistes en santé, des représentants des associations de la société civile, ainsi que des structures des jeunes.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a indiqué qu’aucune étude ayant fait l’objet d’un ‎examen par des pairs n’a évalué le risque ‎d’infection par le Covid-19 associé au ‎tabagisme. Toutefois, les consommateurs de ‎tabac (cigarettes, pipes à eau, cigares, ‎produits du tabac chauffés) sont sans doute ‎plus vulnérables face à la COVID-19. Lorsqu’on fume, les doigts (et potentiellement les ‎cigarettes contaminées) sont en contact avec ‎les lèvres, ce qui augmente la possibilité de ‎transmission du virus de la main à la bouche.

Dr Bawa Dan Jimo, directeur de l’Hygiène publique par intérim, a expliqué dans son intervention que la ‎consommation de produits du tabac tels que la ‎pipe à eau, également appelée Chicha ou ‎narguilé, nécessitent souvent le partage des ‎embouts et des tuyaux, facilitant ainsi la ‎transmission de la Covid-19 dans les milieux ‎communautaires et sociaux.‎ De plus, la consommation de tabac réduit ‎la capacité pulmonaire et augmente le risque ‎de contracter de nombreuses infections ‎respiratoires et peut accroître la gravité des ‎maladies respiratoires. La Covid-19 est une ‎maladie infectieuse qui s’attaque ‎principalement aux poumons. Le tabagisme ‎altère la fonction pulmonaire et de ce fait, ‎l’organisme a plus de mal à lutter contre les ‎coronavirus ou d’autres maladies respiratoires. ‎

Selon les travaux de recherche disponibles présentés au cours de cette séance, les ‎fumeurs sont davantage exposés au risque de ‎développer une maladie grave due à la COVID-‎‎19 et d’en mourir.‎ Tout comme la pandémie du Covid-19 qui continue de sévir dans le monde, le tabagisme est aussi une véritable pandémie avec plus d’un milliard de fumeurs et près de 6 millions de morts par an dans le monde, a indiqué Dr Bawa Dan Jimo. C’est pourquoi,  il a tenu à attirer l’attention de la population et particulièrement des jeunes sur les risques et dangers auxquels ils s’exposent surtout avec l’avènement de la chicha ou du tabac électronique.

%d blogueurs aiment cette page :