Paix et sécurité Stabilisation

Les 1200 soldats envoyés dans la zone des trois frontières seront basés à Téra au Niger

Les 1.200 soldats du bataillon tchadien envoyés en renfort auprès des forces du G5 Sahel et de l’opération Barkhane dans la zone des trois frontières, auront leur base à Téra, zone située à 160 kms au nord-ouest de la capitale du Niger, près de la frontière burkinabé. La base logistique sera aussi basée là. Les soldats ne sont jusque-là pas encore entrés en action et à quelques jours du début de leur mission, le président Deby s’est rendu au Niger pour les galvaniser.

C’est le commandant de la Force conjointe du G5 Sahel (FCG5S), le général de Brigade Oumarou Namata Gazama, qui en a fait l’annonce, lundi dernier lors d’une visite aux soldats tchadiens actuellement stationnés à Sorey, à quelques kilomètres de l’entrée de Niamey. Le Bataillon tchadien sera commandé par le colonel Saleh Bachar Bederio. Des travaux d’aménagement de leur future base sont en cours et les 1.200 soldats pourront y trouver un certain confort pour lancer leurs premières opérations dans les meilleurs délais, en partenariat avec les forces armées du Niger, du Mali et du Burkina mais aussi des soldats de l’opération française Barkhane.

Le commandant de la force conjointe, le ministre Nigérien de la défense ainsi que l’ambassadeur français du Niger sont allé visiter le contingent Tchadien. Les soldats en ont profité pour poser leurs doléances, concernant leur prise en charge et les difficultés logistiques comme le carburant et certains matériels militaires tombés en panne. Ils ont tout de suite été rassurés par les officiels nigériens et les responsables de la FC G5 Sahel. Ces derniers promettent que leurs doléances seront prises en compte dans un très bref délai.

%d blogueurs aiment cette page :