Coopération Stabilisation

Le Fonds vert pour le climat finance l’initiative « Desert to Power » de la BAD

Un financement du Fonds vert pour le climat (FVC) de 150 M$ aidera principalement les pays du G5 Sahel. C’est dans le cadre du programme de valorisation du potentiel solaire du Sahel qu’un investissement de 150 millions de dollars du Fonds verts pour le climat (FVC) sera destiné au projet « Desert to Power G5 Sahel ».

Le projet vise l’adoption d’un mode de production d’électricité à faible émission en exploitant l’abondant potentiel solaire de la région et concerne des pays comme le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. La mise en œuvre de Desert to Power devrait  mobiliser 966 millions de dollars pendant sept ans. L’initiative pourra aider à réduire les émissions de 14,4 millions de tonnes équivalent CO2.

« Desert to Power G5 Sahel » s’articule autour de trois axes : le premier concerne des investissements dans le réseau électrique et dans des solutions de stockage afin de réduire les risques liés aux centrales solaires construites par des producteurs indépendants d’électricité (IPP). Le deuxième volet promeut l’octroi de financements et de garanties pour de nouvelles centrales privées afin d’augmenter la capacité de production d’énergie solaire de plus de 500 MW. Le troisième volet a été mis en place par la BAD et devra permettre de fournir une assistance technique pour soutenir « la création d’un environnement clair et prévisible pour les investissements solaires du secteur privé et le développement d’une capacité adéquate des institutions nationales dans les pays du G5 Sahel ».

%d blogueurs aiment cette page :